• RSS feed
  • Facebook
 

Nouvelles

Nouvelle publication

Vient de paraître chez Nota bene «Michel Tremblay, traducteur et adaptateur. Une étude en trois temps», un essai de Louise Ladouceur, Serge Bergeron et Sathya Rao.

Dramaturge et romancier québécois de renom, Michel Tremblay est aussi un traducteur chevronné. Depuis 1969, il a traduit et adapté plus de quarante pièces de théâtre d’origine et de style très variés. Bien que méconnu, ce corpus occupe une place considérable dans son œuvre. Pratiquée en parallèle de son parcours d’écrivain, la traduction s’inscrit de plain-pied dans son activité créatrice et la prolonge à bien des égards. Couvrant près de cinq décennies, le corpus étudié ici permet de suivre dans une perspective à la fois biographique et historique le cheminement de Tremblay, auteur et traducteur œuvrant dans un contexte socioculturel en constante évolution.

Cette première étude exhaustive de l’œuvre de traduction et d’adaptation de Tremblay en montre la diversité et la complexité, autant dans ses aspects institutionnel, politique, éthique qu’esthétique. Elle donne à voir la persistante actualité de son œuvre à travers l’examen, en trois temps, de l’une de ses composantes les moins connues. Détails.

 

QUESCREN : Appel à communications

Le Réseau de recherche sur les communautés québécoises d’expression anglaise (QUESCREN) à l’Université Concordia organise, en partenariat avec le Quebec Community Groups Network (QCGN), un colloque intitulé « Le « boss anglais » et les villes de compagnie : Les Québécois d’expression anglaise et l’économie industrielle d’hier et d’aujourd’hui ». Ce colloque multidisciplinaire se tiendra les 9 et 10 mai 2018 à l’Université du Québec à Chicoutimi, dans le cadre du 86e congrès annuel de l’Acfas. On y abordera les questions démographiques, socioéconomiques, historiques, culturelles et autres liées à l’implication de la communauté d’expression anglaise au Québec dans l’économie industrielle. Les propositions doivent être transmises à Lorraine O’Donnell (lorraine.odonnell@concordia.ca) ou Patrick Donovan (patrick.donovan1@concordia.ca) avant le 18 janvier 2018. Détails.

Un doctorant de l’UQAM à Édimbourg

Louis-Daniel Godin, doctorant en études littéraires à l’UQAM, a participé au colloque «Récits de l’expérience thérapeutique» à Édimbourg, les 7 et 8 décembre 2017.

Sa communication « L’enfant imaginaire de Julien Bigras : entre littérature et théorie» a été présentée devant un public francophone d’étudiants, de professeurs et de psychanalystes provenant de différents pays.

M. Godin  résume en ces termes son expérience à Édimbourg : «Ma communication a engagé d’enrichissantes discussions et les rencontres effectuées à l’occasion de ce colloque promettent d’éventuelles collaborations. J’ai pu discuter d’une spécificité de mon département: celle de mettre de l’avant (dès le cursus de tronc commun du baccalauréat) l’approche psychanalytique des textes littéraires. Le colloque regroupait un ensemble de chercheurs qui, dans leur pratique, articulent la littérature et la psychanalyse. J’ai ainsi fait connaître mon département à des chercheurs qui pourront à l’avenir en suivre les activités. Aussi, j’étais le seul chercheur de tout le colloque à s’intéresser à un écrivain québécois : Julien Bigras. Je suis convaincu que ma communication a éveillé l’intérêt des autres chercheurs sur cet écrivain particulier, et plus généralement sur les rapports entre la littérature et la psychanalyse au Québec sur les plans institutionnel et linguistique, dans une perspective historique et culturelle. De même, assister aux différentes communications durant les deux journées de colloque a été pour moi tout à fait formateur et instructif.»

Rappelons que l’AIEQ a contribué financièrement à la participation de M. Godin  à ce colloque, par l’entremise de son programme de soutien à la diffusion des connaissances sur le Québec. Les membres du comité scientifique avaient jugé «audacieuse» la proposition du candidat et le sujet intéressant. Colloque.

SQSP : Appel à communications

La Société québécoise de science politique (SQSP) lance son appel à communications individuelles pour son 56e congrès annuel qui se tiendra du 23 au 25 mai 2018 à l’Université d’Ottawa, sous le thème «La science politique et la multi/inter/transdisciplinarité. Quelles remises en question et quelles reconfigurations ?». L’un des ateliers, sous la responsabilité de Stéphanie Chouinard (Collège militaire royal du Canada) et Pierre Foucher (Université d’Ottawa), aura pour titre «Minorités et droits linguistiques : des promesses et des défis de la recherche interdisciplinaire». Les propositions de communications pour cet atelier doivent être transmises au plus tard le 18 décembre 2017. Résumé de l’atelier.

TransCath : Appel à propositions

Après Bruxelles, Montréal et Fribourg, la prochaine rencontre du Groupe de recherche en histoire transnationale du catholicisme (TransCath) se déroulera à Lyon en octobre 2018. Elle sera consacrée aux processus de circulation des dévotions, des liturgies et des spiritualités dans le monde catholique (XIX°-XX° siècles). Les espaces envisagés porteront essentiellement sur le territoire européen et les échanges transatlantiques sans que cela interdise, le cas échéant, des éclairages sur l’Asie, l’Afrique et l’Océanie. Les propositions, munies d’un titre précis et d’un résumé d’une dizaine de lignes (en français), sont à envoyer avant le 15 février 2018. Cécile Vanderpelen-Diagre (Université Libre de Bruxelles) et  Jean-Philippe Warren (Université Concordia-Montréal), membres de l’AIEQ, font partie du comité scientifique. Détails.

Bibliothèque virtuelle

Alain-G  Gagnon, professeur au Département de science politique de l’UQAM, a obtenu 150 000$ de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) pour la mise sur pied d’une bibliothèque virtuelle en études québécoises et canadiennes. Nos membres seront invités à consulter cette bibliothèque virtuelle dès qu’elle sera mise en ligne. Le financement de la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes a également été renouvelé. Alain-G.  Gagnon poursuivra ses travaux en matière de gestion de la diversité nationale, lesquels conduiront à la création d’un nouveau Centre d’analyse politique sur les enjeux constitutionnels et les études fédérales. Bravo à Alain-G. Gagnon pour cette belle reconnaissance et félicitations pour sa réélection à la présidence de l’Académie des sciences sociales de la Société royale du Canada.

Séminaire à Madras en février 2018

Le département de français et d’autres langues étrangères de l’Université de Madras organise, en collaboration avec l’Association of Indian Teachers of French (AITF) et l’Association internationale des études québécoises (AIEQ),  un séminaire national de deux jours sur «L’image de l’Autre dans le genre romanesque québécois» les 2 et 3 février 2018, à l’Université de Madras. Les participants intéressés sont invités à envoyer  leurs propositions  (environ 200 mots) au plus tard le 25 décembre 2017 à madame N. C. Mirakamal, chef du Département de français à l’Université de Madras, vice-présidente de l’AITF et vice-présidente Asie de l’AIEQ, à l’adresse suivante: mirakamal_nc@yahoo.com / aitfdesk@yahoo.com. Détails

Nouvelles Vues : appel de textes

Pour son numéro thématique Femmes et cinéma québécois II : 35 ans plus tard, l’équipe de rédaction de la revue Nouvelles Vues sollicite des écrits portant sur toute question liée à la thématique des femmes dans le cinéma québécois depuis 1983, devant ou derrière la caméra. Les propositions devront inclure un résumé de 500 mots, un titre provisoire, ainsi qu’une biographie, et être envoyées, au plus tard le 31 janvier 2018, à nouvellesvues.qc@gmail.com. Détails

Page 2 sur 26123...Last »