• RSS feed
  • Facebook
 
Archives des catégories :

Bourses

Bourses de l’AIEQ enseignement FLE

L’Association internationale des études québécoises offre 2 bourses d’études de 1500$ permettant à des enseignantes ou enseignants de français langue étrangère de l’extérieur du Québec d’effectuer un séjour de deux semaines à Montréal. Le séjour de perfectionnement en didactique, langue française et culture est organisé par l’École de langues de l’Université de Montréal, en partenariat avec l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il se déroule du 30 juillet au 10 août 2018. La période d’inscription se termine le 1er juin 2018.

Pour être admissibles aux bourses de l’AIEQ, les candidats doivent : avoir complété l’inscription pour le séjour de perfectionnement en didactique; enseigner à temps plein le français (ou être dans un processus de qualification pour l’enseignement du FLE) ou être responsable de l’encadrement de professeurs de français de niveau préuniversitaire et universitaire, dans un établissement à l’extérieur du Québec et du Canada; être membre de l’AIEQ; avoir réussi le niveau de français B2 ou l’équivalent.

Les demandes doivent être adressées directement à l’AIEQ, par courriel : accueil@aieq.qc.ca

Appel à candidatures : Bourses FLE

L’École de langues de l’Université Laval lance son concours de bourses pour le Stage de perfectionnement en enseignement du français langue étrangère ou seconde, qui se déroulera du 9 au 20 juillet 2018.

L’AIEQ est heureuse de s’associer, cette année encore, à l’École de langues de l’Université Laval pour ce stage de perfectionnement en offrant deux bourses de 1500 $ chacune.

Les personnes qui enseignent à temps plein le français (ou qui souhaitent se qualifier pour l’enseignement du FLE) ou sont responsables de l’encadrement de professeurs de français de niveau préuniversitaire et universitaire, dans un établissement à l’extérieur du Québec et du Canada, sont admissibles à cette bourse.

L’Association Québec dans le Monde et le Centre de la francophonie des Amériques sont également partenaires de l’École de langues de l’Université Laval pour le Stage de perfectionnement en enseignement du français langue étrangère ou seconde. Au total, 11 bourses sont offertes grâce à ce partenariat. Détails.

Belle relève en études québécoises

L’Association des études canadiennes dans les pays germanophones (GKS), en collaboration avec l’AIEQ, attribue annuellement un Prix d’excellence qui récompense des jeunes chercheurs provenant d’une université située dans les pays germanophones ayant déposé un travail de fin d’études ou publié un ouvrage scientifique portant sur le Québec.

Julia Mannagottera et Marie Katrin Boisvert-Bilodeau toutes deux récipiendaires pour l’année 2017, ont reçu le Prix d’excellence à l’occasion du 39e congrès annuel de la GSK qui se tenait à Grainau, du 16 au 18 février dernier.

Après avoir obtenu une licence en Droit international, en 2013, Julia Mannagottera a entrepris des études en Culture et économie des médias à Bayreuth. Elle effectue, en parallèle, un second master en Études francophones et se focalise sur l’Amérique du Nord. Elle reçoit par ailleurs la bourse d’études Stipendium des Bayerischen Ministerpräsidenten für Québec-Studien (Bourse du ministre-président de Bavière pour les études sur le Québec) pour son mémoire de master en Études francophones. En 2016 et 2017, elle obtient les deux diplômes, avec mention très honorable. De plus, de 2013 à 2017, elle travaille comme assistante scientifique et enseignante à la Chaire de linguistique romane et générale auprès de la professeure Martina Drescher. Animée par son intérêt de recherche pour le Canada, au croisement des sciences du langage et des sciences des médias électroniques, elle publie l’article scientifique « On s’en caliiiiiiiiiice du français ! : La question linguistique au Québec et ses reflets sur Facebook » avec Martina Drescher. Aujourd’hui, elle travaille dans la gestion des projets dans le secteur des médias numériques et continue de s’investir dans la recherche scientifique.

Diplômée du lycée franco-allemand de Sarrebruck, Marie Katrin Boisvert-Bilodeau entreprend des études à l’université de la Sarre, dans l’idée de renforcer son lien avec la France. Au cours de son baccalauréat en études culturelles françaises et communication interculturelle, avec mineure en histoire, elle développe un grand intérêt pour les sciences des médias. Cet intérêt se remarque aussi dans son travail final de baccalauréat qu’on peut traduire de l’allemand comme suit : «La réception des œuvres de Walt Disney La belle et la bête et Le bossu de Notre-Dame dans les médias imprimés français et allemand». En 2017, elle reçoit son diplôme de maîtrise en communication interculturelle et économie à l’université de la Sarre et réalise son souhait d’effectuer un séjour à l’étranger. Elle étudie durant deux trimestres à l’université de Montréal, où elle saura lier sa fascination pour la culture québécoise avec son intérêt pour les sciences des médias. Son mémoire de maîtrise intitulé «De la bande dessinée au film. La stratégie d’adaptation, l’intermédialité et l’aspect identitaire dans l’adaptation cinématographique de la bande dessinée Paul à Québec de Michel Rabagliati» (traduit de l’allemand), lui vaut le Prix d’excellence GSK.

Toutes nos félicitations à mesdames Mannagottera et Boisvert-Bilodeau pour leur contribution remarquée à l’enrichissement des études québécoises en territoire germanique !

Bourses de séjour de recherche

Dans le cadre du Programme de soutien à la recherche, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et la Fondation de BAnQ offrent trois bourses de 2500 $ chacune aux chercheurs résidant à l’extérieur du Québec qui souhaitent mener une recherche sur un aspect ou sur une composante des fonds d’archives et des collections patrimoniales de l’institution. Le concours se termine le 1er mars 2018. Détails.

 

Programme de bourses du CVFA

Le programme de bourses du Conseil de la vie française en Amérique s’adresse aux jeunes d’Amérique du Nord. Il est financé par le Fonds du Conseil de la vie française en Amérique, administré par la Fondation de l’Université Laval et géré par la CEFAN. Cinq bourses de recherche de 1000$ sont accordées à des étudiants et étudiantes qui poursuivent des études de maîtrise ou de doctorat dans une université canadienne. Deux bourses d’immersion en français de 2000$ sont accordées à des étudiants et étudiantes qui poursuivent des études dans une université nord-américaine autre que canadienne. La date limite pour soumettre un dossier de candidature est le 16 mars 2018. Pour plus de renseignements.

Stage postdoctoral du CRIDAQ

Le Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) offre, pour l’année académique 2018-2019, un stage postdoctoral de 35,000$ (versé  sous forme de salaire brut), non renouvelable. Ce stage doit servir à mener un projet en lien avec les axes et les thématiques de recherche du CRIDAQ dans l’une des 4 antennes du Centre (UQAM, Université Laval, Université de Montréal, Université Concordia). Détails

Bourses de séjour de recherche

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) offre trois bourses de recherche Félicité-Laflamme-Hoffmann. Ces bourses de 2500$ chacune ont pour but d’offrir un soutien financier à des chercheurs de l’extérieur du Québec qui viennent effectuer des travaux de recherche dans un ou plusieurs édifices de BAnQ pour consulter des documents à caractère patrimonial. Le séjour de recherche à BAnQ doit être d’une durée minimale de 20 jours et d’une durée maximale de 120 jours. Le concours se termine le 1er mars 2018. Détails

 

Bourses de maîtrise du GRÉLQ

Le Groupe de recherches et d’études sur le livre au Québec (GRÉLQ) ouvre un concours pour l’attribution de deux bourses d’admission à la maîtrise, d’une valeur de 5000 $ chacune. La date butoir pour soumettre une candidature est le 20 septembre 2017. Les critères d’admission et les documents nécessaires à la présentation du dossier sont disponibles dans le site du GRELQ.

Université d’été à McGill

Armando Rodríguez Ricaud, étudiant de troisième année en Langue française à l’Université Veracruzana au Mexique, a bénéficié d’une bourse offerte par l’AIEQ pour participer à l’Université d’été en études montréalaises et québécoises de l’Université McGill, du 12 au 30 juin dernier. De retour au Mexique, M. Ricaud a exprimé en quelques mots son appréciation de son séjour au Québec : «L’Université d’été en études montréalaises et québécoises a été l’une des plus extraordinaires expériences de ma vie académique et personnelle. Grâce à elle, j’ai pu m’approprier de nouvelles connaissances qui, sans aucun doute, auront des retombées très positives dans ma vie professionnelle future, en tant qu’enseignant de français langue étrangère. J’ai pu comprendre comment la région québécoise a construit son identité et quels ont été les événements principaux pour la formation de cette identité. De plus, j’ai pu découvrir les particularités linguistiques de cette belle région. Toutes ces connaissances enrichissent mon bagage culturel et linguistique.»

Enseignants FLE à Québec

Le 21 juillet dernier avait lieu la cérémonie de remise des attestations de participation au stage de perfectionnement en enseignement du français langue étrangère (FLE) organisé par l’École de langues de l’Université Laval. Cette cérémonie clôturait deux semaines intensives de formation qui, de l’avis des participantes et participants, s’est avérée très enrichissante ! L’AIEQ a collaboré à cette activité en offrant trois bourses à des enseignantes afin de leur permettre de perfectionner leurs connaissances en didactique et de découvrir des outils pour intégrer des contenus québécois dans leur enseignement. Les récipiendaires de la bourse AIEQ-École des langues de l’Université Laval 2017 étaient Mariella Aïta (Vénézuela), Priscilla De Biasi (Brésil) et Claire-Marie Kelechian (Espagne). Grâce à l’organisatrice du stage, Kathleen Borgia, et à la formatrice, Lucia Flores, toutes deux enseignantes à l’École de langues, ces deux semaines ont été grandement appréciées. Plusieurs pays étaient représentés par cette cohorte exceptionnelle de 2017 : Argentine, Brésil, Colombie, Espagne, États-Unis, Italie, Mexique, Venezuela. Au cours de la cérémonie, des remerciements chaleureux ont été adressés à Rachel Sauvé, directrice de l’École de langues de l’Université Laval, pour sa persévérance à redonner une nouvelle impulsion au stage en didactique du français, culture et société québécoises qui, dans un contexte de restrictions budgétaires, n’a pu se réaliser en 2015 et en 2016. Le succès de 2017 est garant de l’avenir de ce stage FLE auquel l’AIEQ souhaite être associée à nouveau !

Page 1 sur 5123...Last »