• RSS feed
  • Facebook
 

Nouvelles


Prix d’excellence GKS 2019

À l’occasion de son 40e congrès annuel qui se déroule à Grainau du 14 au 17 février, l’Association des études canadiennes dans les pays germanophones (GKS) a remis le Prix d’excellence du Gouvernement du Québec à Vanessa Wettengl pour son mémoire de maîtrise intitulé : « Mommy de Xavier Dolan : Une analyse argumentative et sociodiscursive d’une polémique prototypique de la querelle linguistique au Québec».

L’AIEQ est partenaire de ce prix qui récompense une jeune chercheure ou un jeune chercheur provenant d’une université située dans les pays germanophones (Allemagne, Autriche, Suisse) et qui a déposé un travail de fin d’études ou publié un ouvrage scientifique portant sur le Québec.

Durant ses études de baccalauréat en langue et littérature francophones et en littérature comparée à l’Université d’Augsbourg, madame Wettengl a développé un grand intérêt pour les études québécoises. En 2013, elle a effectué un semestre à l’Université Laval, suivi d’un séjour de recherche au Québec en 2015, grâce à la Bourse du Ministre-président bavarois pour la promotion des études québécoises qu’elle s’est méritée pour son travail final de baccalauréat intitulé : «L’idéologie linguistique dans la chronique de langage «Le français au micro» de Guy Bertrand».

Tout en poursuivant ses études de maîtrise en études nord-américaines à l’Université d’Augsbourg, madame Wettengl a travaillé à titre d’assistante scientifique à la Chaire de linguistique romane de cette université, de 2016 à 2018. Sa titulaire, madame Sabine Schwarze, a co-dirigé son mémoire de maîtrise avec Geneviève Bernard Barbeau, de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

En septembre 2018, la jeune récipiendaire a présenté ses résultats de recherche dans une communication scientifique intitulée «Mommy de Xavier Dolan – Une analyse sociodiscursive d’une polémique linguistique» lors du congrès de l’Association des francoromanistes allemands à l’Université d’Osnabrück.

À compter de mars prochain, elle occupera un poste d’enseignement et de recherche à la Chaire de linguistique romane et travaillera sur son projet de thèse de doctorat : « La chronique de langage comme tradition discursive francophone : une étude diachronique et contrastive». Il s’agit d’une comparaison des chroniques de langage en France, en Belgique et au Québec, projet  qui sera dirigé par madame Sabine Schwarze de l’Université d’Augsbourg et monsieur Wim Remysen de l’Université de Sherbrooke.

Nos félicitations à madame Wettengl pour le Prix d’excellence et pour son parcours très prometteur pour les études québécoises !