• RSS feed
  • Facebook
 

Nouvelles


Un nouveau partenariat pour l’Association internationale des études québécoises !

Montréal, le 25 avril 2018

La présidente de l’Association internationale des études québécoises (AIEQ), Mme Miléna Santoro, professeure à l’Université Georgetown, à Washington DC., a profité de son passage à Montréal, le 20 avril, pour échanger avec le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion. Au terme de cette discussion, ils se sont entendus pour jeter les bases d’une entente de partenariat qui assurera le financement de l’Association pour les prochaines années.

Cette nouvelle entente de principe établit un partenariat avec des acteurs incontournables du monde de la recherche québécoise que sont les Fonds de recherche du Québec, sous l’autorité du scientifique en chef. Par celle-ci, le gouvernement du Québec, par l’intermédiaire des Fonds de recherche, mise sur la mutualisation des réseaux scientifiques québécois et internationaux pour permettre un renforcement des actions et des retombées. Cette entente sera soumise à une reddition de compte qui assurera la transparence de ses activités.

« Grâce à cette entente, de nouveaux horizons s’ouvrent pour notre réseau de québécistes à l’international. L’AIEQ pourra, comme elle l’a fait durant les 20 dernières années, continuer d’encourager la promotion des études québécoises à travers le monde. L’AIEQ remercie par ailleurs la ministre St-Pierre pour son soutien des plus appréciés et son travail dans la mise en place de ce partenariat. », s’est réjouie Mme Santoro.

Le scientifique en chef, Rémi Quirion, partage l’optimisme de la présidente de l’Association : « Cette collaboration entre l’AIEQ et le réseau des Fonds de recherche du Québec favorisera le développement d’une approche interdisciplinaire qui permettra de mettre en lumière les modèles de savoir et de recherche québécois par des chercheurs tant québécois qu’étrangers en créant notamment, à partir des sciences sociales et humaines, de nouvelles synergies entre les membres du réseau de l’AIEQ et les scientifiques et experts venant d’autres disciplines. »

Quant à la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, elle a accueilli en ces termes le partenariat entre l’AIEQ et les Fonds de recherche du Québec : « Dans un contexte où la Politique internationale du Québec Le Québec dans le monde : s’investir, agir, prospérer exprime une volonté d’accroître le rayonnement de la communauté scientifique québécoise à l’étranger, et ce, dans tous les domaines d’intérêt pour le gouvernement du Québec, ce partenariat répond parfaitement aux objectifs que nous poursuivons. J’en profite pour rappeler qu’en plus de soutenir l’AIEQ mon ministère est fier de contribuer à la hauteur de 1,228 M$ pour l’action internationale des institutions d’enseignement supérieur. »

Tout en maintenant les éléments prioritaires de ses activités, notamment le soutien à la recherche et les bourses d’excellence, l’AIEQ pourra ainsi explorer de nouvelles collaborations avec le milieu de la recherche représenté par les Fonds de recherche du Québec, dans le respect de sa propre mission qui est de promouvoir les études québécoises dans le monde.

Fonds de recherche du Québec

Relevant de la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, les Fonds de recherche du Québec ont pour mission d’assurer le développement stratégique et cohérent de la recherche québécoise et de la soutenir financièrement, d’appuyer la formation des chercheurs, d’établir les partenariats nécessaires à la réalisation de leur mission et de promouvoir et soutenir la mobilisation des connaissances.

L’AIEQ

L’Association internationale des études québécoises rassemble des professeurs, chercheurs et étudiants du Québec et d’ailleurs dans le monde qui développent, partagent et diffusent les connaissances sur le Québec. Depuis 20 ans, le réseau de l’AIEQ a rejoint plus de 3000 québécistes, associations et centres d’études partenaires dans près de 80 pays. Grâce à l’appui financier qu’elle accorde à ses membres, quelque 800 activités scientifiques ont été réalisées à travers le monde. L’Association a aussi permis à un millier d’enseignants de suivre une formation intensive sur le Québec, sa littérature et sa culture et accordé une centaine de bourses de recherche ou de perfectionnement à des professeurs et étudiants.

Sources :

Suzie Beaulieu, Association internationale des études québécoises, 418 528 7560

Benoit Sévigny, Directeur des communications et de la mobilisation des connaissances, Fonds de recherche du Québec, 514 864-1619

Information :

Pascal Brissette

Directeur du Département de langue et littérature françaises, Centre de recherches interdisciplinaires en études montréalaises, Université McGill, 514 754-7632, pascal.brissette@mcgill.ca

Martin Pâquet
Professeur titulaire de la Chaire pour le développement de la recherche sur la culture d’expression française en Amérique du Nord, Département des sciences historiques , Université Laval, 418-656-2131 poste 8285, Martin.Paquet@hst.ulaval.ca