• RSS feed
  • Facebook
 
Archives des tags :

Montréal

Le Québec, modèles de savoir, modèles de société

C’est lundi le 20 février 2017 que se termine le dépôt des propositions de communication pour ce colloque qui soulignera le vingtième anniversaire de la fondation de l’Association internationale des études québécoises.

Colloque international et multidisciplinaire sur la relève en études québécoises : « Le Québec, modèles de savoir, modèles de société », Congrès de l’Acfas, Université McGill, Montréal, 8 mai

L’événement se tiendra le 8 mai prochain à l’Université McGill, Montréal, dans le cadre du 85e Congrès de l’Acfas. Il sera l’occasion de mettre en commun diverses expertises en études québécoises et d’ouvrir le débat entre les multiples perspectives et innovations en la matière, en plus de favoriser des synergies entre chercheurs du Québec et ceux de l’extérieur du Québec.

Miho Matsunuma à Québec

Nous avons eu le plaisir, le 15 février, d’accueillir dans les bureaux de l’AIEQ, madame Miho Matsunumamadame Miho Matsunuma, récipiendaire du Prix Obata 2016-2017 offert conjointement par l’Association internationale des études québécoises et l’Association japonaise des études québécoises.

Madame Matsunuma est maître de conférences à l’Université de Gunma, au Japon. Elle est également chercheuse associée au Centre d’histoire de l’Asie contemporaine de l’Université de Paris I. En 2016, elle a été professeure invitée au Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal de l’Université du Québec à Montréal. Son séjour au Québec lui permettra de poursuivre sa recherche sur le centenaire de la Première Guerre mondiale au Québec. En effet, au Québec, la mémoire collective de cette guerre est largement dominée par les confrontations linguistique et politique provoquées par le conflit, alors qu’au niveau fédéral, la guerre est considérée comme un événement qui a consolidé l’identité nationale et l’autonomie du Canada.

L’année 2017 marquera le point culminant du centenaire canadien de la guerre lors de la commémoration de la bataille de Vimy en 1917 et le combat héroïque de l’armée canadienne. Cette étude consiste à analyser le centenaire de la guerre au Québec en le contextualisant dans le centenaire canadien, à travers des interviews auprès de personnages qui s’y impliquent ou qui le commentent, ainsi que l’observation de l’organisation des activités commémoratives.

En mars prochain, la deuxième récipiendaire du Prix Obata, madame Mirei Seki, effectuera un séjour d’un mois au Québec afin de poursuivre ses recherches sur la littérature québécoise contemporaine, entre autres sur les œuvres de Kim Thuy. Madame Seki est maître de conférences à l’Université d’Aichi.

Nous souhaitons une bonne fin de séjour au Québec à madame Matsunuma et la bienvenue à madame Seki !

Littérature et libertés d’expression : Ailleurs… et ici

À l’occasion de son 34e colloque, l’Académie des lettres du Québec inscrit la parole littéraire dans la sphère plus large des différentes manifestations orales et écrites que prend la vie intellectuelle. Si la liberté d’expression est constamment menacée, la situation mondiale semble exacerber le contrôle de la parole des intellectuels, des journalistes et des écrivains. Partout, l’on cherche à faire taire celles et ceux qui énoncent des propos qui déplaisent aux personnes détenant l’autorité. L’expression d’une parole créatrice n’échappe pas à ces interdits et les discours qualifiés de haineux, notion plus ou moins définie, sont interdits dans les règlements ou des lois. Le Québec n’échappe pas à cette situation et même si les situations se présentent avec moins de violence, l’idée d’un contrôle des discours demeure toujours présente. Le programme complet de la journée sera affiché prochainement sur le site de l’Académie.

Rêve et espace

L’objectif de ce colloque est de contester les possibilités d’intermédiation du rêve et de l’espace : comment l’expérience du rêve se conjugue-t-elle à l’espace pour créer des configurations nouvelles d’être au monde, de subjectivation et de collectivisation? Cet événement est organisé conjointement par l’Université de Montréal (département de littératures et de langues du monde), la Sorbonne Nouvelle (CNRS-Thalim) et Paris-Diderot (Cérilac), avec le soutien du Centre interuniversitaire d’études sur les lettres, les arts et les traditions (Célat).

http://reve-et-espace.weebly.com/