• RSS feed
  • Facebook
 

Nouvelles


Nouveau partenariat AIEQ/UQAR

L’AIEQ vient de conclure un nouveau partenariat avec la Chaire de recherche du Canada en innovation sociale et développement des territoires (ISDéT) de l’Université du Québec à Rimouski. L’initiateur de ce projet est Marco Alberio, professeur en développement social et territorial à l’UQAR et titulaire d’ISDéT.

Par ce partenariat, l’AIEQ s’engage à prendre en charge les frais de transport de Marina Soubirou, détentrice d’un doctorat en aménagement de l’espace – urbanisme de l’Université Grenoble Alpes. Madame Soubirou a été invitée par l’UQAR en qualité de chercheure postdoctorale pour un séjour de 15 mois à compter du 15 août 2018. Le projet auquel elle collaborera porte sur les stratégies d’adaptation aux changements climatiques des premières nations exploitant la crevette nordique dans l’Est-du-Québec. Son travail touchera de plus près la réalité de trois régions du Québec : la Côte nord, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie.

Le projet global dans lequel s’inscrit ce projet, financé par le Réseau Québec Maritime (RQM), a pour objectif d’acquérir, grâce à une collaboration intersectorielle et interdisciplinaire (biologie, sociologie etc.), des connaissances solides sur la vulnérabilité aux changements globaux des populations de crevettes nordiques présentes le long de la côte est du Canada. En développant des outils de prévision d’abondance et de distribution des stocks de crevettes et de qualité du produit, ainsi que des retombées socio-économiques sur les communautés dépendantes de cette ressource, le projet aidera à mettre en place des outils de gestion et à faire avancer la réflexion sur de potentielles solutions d’adaptation nécessaires au maintien de la pêcherie de la crevette nordique dans le contexte des changements (climatiques) globaux.

Le stage postdoctoral de madame Soubirou cible plus spécifiquement les impacts potentiels des changements globaux sur les communautés de pêche autochtone (Premières Nations) exploitant la crevette nordique et vise à comprendre comment elles pourront s’y adapter.

L’AIEQ est fière de collaborer à ce projet et d’encourager le développement de la relève en études québécoises.

Crédit photo : ©Sandra Fastre / Hans Lucas

Information sur la Chaire de recherche du Canada en innovation sociale et en développement des territoires.