• RSS feed
  • Facebook
 

Nouvelles


Littérature comparatiste du «9/11»

Diane Bélisle-Wolf, doctorante en études américaines et canadiennes à l’Université Johannes Gutenberg à Mayence, en Allemagne, a participé à la conférence «The Line Crossed Us : New Directions in Critical Border Studies» qui avait lieu les 14 et 15 juin dernier à l’Université de Lethbridge, en Alberta. Sa communication avait pour thème : Literary Reactions to 9/11 in Francophone and Anglophone Canadian and American Literature, en lien avec ses travaux de recherche.

Pour sa présentation, madame Bélisle-Wolf avait choisi de s’appuyer sur le roman de Roch Carrier, «Les Moines dans la Tour», dans une perspective comparatiste où les œuvres de deux auteurs américains, Laurie Gough (The Border Crossing) et Jim Lynch (Border Song) ont également été mises en lumière. La communication de madame Bélisle-Wolf a donné le goût aux quelques participants qui avaient déjà lu Roch Carrier de replonger dans les œuvres de cet auteur. D’autres ouvrages mentionnés au cours de la présentation, entre autres Annie Dulong, Mélanie Gélinas, Louise Dupré et Nicole Brossard, ont également suscité l’intérêt de son auditoire.

De l’avis de madame Bélisle-Wolf, les échanges ont été très fructueux et lui ont permis de présenter la littérature québécoise sur le 11 septembre à un groupe de chercheurs et d’experts, et ce, dans une perspective non seulement transnationale mais aussi internationale. La publication d’un article portant sur les auteurs québécois ayant écrit sur le 11 septembre est prévue par les organisateurs du colloque.

Madame Bélisle-Wolf a obtenu un soutien de l’AIEQ pour sa participation à cette conférence.