• RSS feed
  • Facebook
 

Deux membres de l’AIEQ honorées !


Deux membres de l’AIEQ honorées !

Mesdames Ekaterina Isaeva et Miléna Santoro, membres du conseil d’administration de l’AIEQ, ont été honorées lors de la cérémonie de remise des insignes de l’Ordre des francophones d’Amérique qui s’est déroulée à l’Assemblée nationale du Québec le 9 octobre.

L’Ordre des francophones d’Amérique est une distinction décernée annuellement depuis 1978 par le Conseil supérieur de la langue française du Québec afin de reconnaître la contribution exceptionnelle de personnes à l’épanouissement de la langue française en Amérique, ou qui ont accordé leur soutien à l’essor de la vie française sur le continent américain. Selon la qualité des dossiers reçus, jusqu’à sept récipiendaires peuvent être nommés annuellement, à savoir deux pour le Québec et les cinq autres pour l’Acadie des provinces de l’Atlantique, l’Ouest canadien, les Amériques et les autres continents.

Ekaterina Isaeva enseigne depuis 1994 au Département de linguistique à l’Université d’État des sciences humaines de Moscou et dirige le Centre interuniversitaire Moscou-Québec depuis 2012.

«Dès le début de mon travail au Centre Moscou-Québec, j’ai tout de suite réalisé que la chance me souriait, puisque j’ai eu un grand avantage tout à fait inattendu d’apprendre une nouvelle langue et de découvrir une nouvelle culture. Grâce aux lectures données par des professeurs, des personnalités culturelles ou des journalistes du Québec pendant leurs visites chez nous, je me suis mise à étudier en autodidacte la belle langue et la culture du Québec. Je voudrais exprimer ma profonde reconnaissance à Henri Dorion, à Alain Beaulieu, à Denise Noreau et à quelque 100 autres lecteurs québécois et lectrices québécoises qui m’ont permis de découvrir les grandes richesses linguistiques et culturelles du Québec».

Le Conseil supérieur de la langue française lui décerne l’Ordre des francophones d’Amérique notamment pour sa contribution au renforcement de la coopération universitaire et culturelle entre la Russie et le Québec, pour son apport à la diffusion des connaissances sur le Québec, sa langue et sa culture, et pour son engagement à l’égard des jeunes chercheurs.

Miléna Santoro poursuit, depuis 1996, son enseignement et ses recherches comme spécialiste en études québécoises au sein du Département d’études françaises et francophones à l’Université de Georgetown, où elle a formé, en plus de deux décennies de carrière, quelques milliers d’apprenants en les initiant aux beautés et aux nuances de la langue française, et à la richesse de la culture québécoise. Elle a collaboré à la création du programme en études du cinéma et des médias ainsi qu’à l’Americas Intiative, un groupe de recherche et de discussion interdisciplinaire sur les Amériques.

Membre de l’AIEQ depuis sa création en 1997, Miléna Santoro a occupé le poste de présidente de l’Association de 2015 à 2017. Son engagement indéfectible en faveur du rayonnement des connaissances sur le Québec, combinée à sa détermination «contagieuse», ont permis à l’AIEQ de surmonter les mois de grande incertitude dans laquelle elle était plongée à la suite de l’annonce d’importantes compressions budgétaires. Avec ses collègues du comité exécutif, elle a su mobiliser le réseau international de «québécistes» afin d’assurer le financement des activités de l’Association.

C’est notamment pour son apport au rayonnement de la francophonie en Amérique du Nord, pour sa contribution au renouvellement des études sur le Québec et pour son engagement dans la promotion de la langue française, de la littérature et du cinéma québécois que le Conseil supérieur de la langue française lui décerne l’Ordre des francophones d’Amérique.

Toutes nos félicitations à Ekaterina et Milena !