• RSS feed
  • Facebook
 
Archives des catégories :

Publications

Appel à contributions

La Revue nordique des études francophones a pour objectif d´établir un dialogue scientifique entre les chercheurs des pays scandinaves et nordiques travaillant sur les études francophones. La revue accueille également des contributions internationales portant sur la réception littéraire dans les pays nordiques en insistant notamment sur la relation entre littérature francophone et World-Literature d’un point de vue nordique. En fait, elle abrite des contributions littéraires et culturelles sur la diversité du monde francophone.

Le prochain numéro de cette revue aura pour titre «Contribution à une nouvelle histoire de la littérature mondiale: le rôle des littératures francophones en situation diglossique».

L’objectif de ce numéro thématique est de réfléchir aux manières dont cette littérature de langue française en situation diglossique peut épouser le concept de littérature mondiale. La problématique liée à la littérature mondiale a été largement débattue depuis le début des années 2000, mais elle reste prise encore dans une perspective occidentale suspecte parfois d´ethnocentrisme.

La remise des manuscrits doit se faire au plus tard le 15 août 2018 et la publication de ce numéro thématique est prévue en mars 2019. Détails

 

 

 

Nouveau numéro de Littératures

Le Centro di Cultura Canadese annonce la parution du numéro 77 de la revue Littératures, dirigé par Alessandra Ferraro, professeure de littérature française et de littératures francophones à la Faculté des langues et littératures étrangères et cofondatrice du Centre international sur les littératures migrantes (Oltreoceano-CILM) de l’Université d’Udine.

Ce numéro est consacré aux représentations littéraires de la différence culturelle. Il s’agit des actes du séminaire international Brasile Québec. Comprendere le diversità ai tempi dei conflitti qui s’est tenu à Udine en décembre 2015. Organisé avec le soutien de l’AIEQ, ce séminaire avait réuni, entre autres, Élisabeth Nardout-Lafarge, professeure au Département d’études françaises à l’Université de Montréal et l’écrivain québécois Pierre Samson.

À l’occasion de la parution de ce 77e numéro, l’anthropologue Marc Augé (École des hautes études en sciences sociales) et les critiques littéraires Jean-Paul Dufiet (professeur de langue et littérature françaises, Università degli studi, Trente, Italie), Filippo Salvatore (professeur émérite, Langues modernes et linguistique, Université Concordia, Montréal) et Julien Roumette (maître de conférence en Lettres modernes, Université Jean Jaurès de Toulouse) – introduits par Nicola Gasbarro (Université d’Udine) – présenteront leurs réflexions sur les intersections entre littérature et anthropologie à l’Université d’Udine, le 11 mai 2018. Détails

A Geopoética urbana de Montreal

Tel est le titre du texte de Licia Soares de Souza qui fait partie d’un livre publié au Rio Grande do Sul, sous la direction de Zila Bernd. La réflexion dans ce texte  s’organise autour de quelques représentations de Montréal qui devient de plus en plus un lieu d’écriture dans la littérature québécoise contemporaine. La ville est un espace physique et palpable avec ses limites géographiques. Mais la tension entre fragmentation et unité urbaine impose une visée privilégiée des espaces urbains dans lesquels s’entrecroisent des foyers culturels spécifiques. Le discours fictionnel rend compte d’un territoire citadin capable de mettre en relation des lieux variés de formations culturelles, de telle sorte que la perspective géopoétique sera assortie d’une confrontation entre certaines figures spatiales de la ville : L’espace-frontière, Montréal des longs voyages (Le souffle de l’Harmattan, Sylvain TRUDEL, 2001) ; L’espace-charnière, Montréal des immigrés et des gangs de rue (Côte-des-nègres, Mauricio SEGURA, 2003) ; L’espace-gigogne, Montréal des itinérants, squatteurs et braconniers (Squeegee, Henri LAMOUREUX, 2003), Montréal de la contreculture et des avant-gardes artistiques (Vamp, Christian MYSTRAL, 2004) et Montréal des suicidaires en série (Paradis, Clef en main, Denis ARCAN, 2009). Licia Soares de Souza est membre du comité exécutif de l’AIEQ. Pour connaître les travaux de madame Soares de Souza : Blogue et CV. 

Littérature québécoise en espagnol

Luisa Lucuix a développé un intérêt particulier pour la littérature québécoise ! En plus d’avoir traduit en espagnol les romans de Martine Desjardins (La camara verde, paru en janvier 2018), Dominique Scali (En busca de New Babylon, paru en avril 2017) et Gabrielle Roy (El río sin descanso, paru en septembre 2016), elle a fait découvrir des auteurs québécois à des éditeurs espagnols. La sortie du dernier roman qu’elle vient de traduire, «Il pleuvait des oiseaux», de Jocelyne Saucier (Y llovieron pájaros), est prévue en avril. Merci à madame Lucuix de contribuer au rayonnement de la littérature québécoise en Espagne !

Appel de textes

Comment la source devient-elle source? De quelle manière et sous quels principes elle accède au titre de document d’archive? Pourquoi cette source plutôt qu’une autre? La Revue d’Histoire de l’Université de Sherbrooke (RHUS) sollicite des textes portant sur le rapport de l’historien aux sources pour le premier numéro de son onzième volume dont la publication est prévue à l’automne 2018. Ces textes peuvent prendre la forme d’un article scientifique, d’un essai, d’une note de recherche ou d’un bilan historiographique, le thème se prêtant bien à toutes ces écritures. La date limite pour soumettre un texte est le 28 février 2018. Détails.

«Les territoires imaginaires»

Sous la direction de Vanessa Courville, Georges Desmeules et Christiane Lahaie, Les territoires imaginaires. Lieu et mythe dans la littérature québécoise explore la manière dont la fiction québécoise s’approprie symboliquement le territoire pour l’élever au rang de mythe. Les auteurs à l’étude sont Victor-Lévy Beaulieu, Laure Conan, Nicolas Dickner, Fernand Dumont, Anne Hébert, Louis Hémon, Jérôme Lafond, Anne Legault, Catherine Mavrikakis, Fred Pellerin, Jacques Poulin, Esther Rochon, Jocelyne Saucier, Michel Tremblay, Élisabeth Vonarburg. Détails.

Publication électronique gratuite

Mémoires du livre – Studies in Book Culture  occupe un créneau qui s’articule autour de cinq impératifs : offrir un publication électronique, en libre accès et donc gratuite, formant le pont entre les réseaux francophones et anglophones et établissant un dialogue entre chercheurs de la nouvelle génération et spécialistes aguerristout en assurant une veille dans la discipline de l’histoire du livre par la diffusion, sur le plan du contenu, de thématiques de pointe. Détails.

Nouvelle publication

Vient de paraître chez Nota bene «Michel Tremblay, traducteur et adaptateur. Une étude en trois temps», un essai de Louise Ladouceur, Serge Bergeron et Sathya Rao.

Dramaturge et romancier québécois de renom, Michel Tremblay est aussi un traducteur chevronné. Depuis 1969, il a traduit et adapté plus de quarante pièces de théâtre d’origine et de style très variés. Bien que méconnu, ce corpus occupe une place considérable dans son œuvre. Pratiquée en parallèle de son parcours d’écrivain, la traduction s’inscrit de plain-pied dans son activité créatrice et la prolonge à bien des égards. Couvrant près de cinq décennies, le corpus étudié ici permet de suivre dans une perspective à la fois biographique et historique le cheminement de Tremblay, auteur et traducteur œuvrant dans un contexte socioculturel en constante évolution.

Cette première étude exhaustive de l’œuvre de traduction et d’adaptation de Tremblay en montre la diversité et la complexité, autant dans ses aspects institutionnel, politique, éthique qu’esthétique. Elle donne à voir la persistante actualité de son œuvre à travers l’examen, en trois temps, de l’une de ses composantes les moins connues. Détails.

 

Bibliothèque virtuelle

Alain-G  Gagnon, professeur au Département de science politique de l’UQAM, a obtenu 150 000$ de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) pour la mise sur pied d’une bibliothèque virtuelle en études québécoises et canadiennes. Nos membres seront invités à consulter cette bibliothèque virtuelle dès qu’elle sera mise en ligne. Le financement de la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes a également été renouvelé. Alain-G.  Gagnon poursuivra ses travaux en matière de gestion de la diversité nationale, lesquels conduiront à la création d’un nouveau Centre d’analyse politique sur les enjeux constitutionnels et les études fédérales. Bravo à Alain-G. Gagnon pour cette belle reconnaissance et félicitations pour sa réélection à la présidence de l’Académie des sciences sociales de la Société royale du Canada.

Le Québec : une nation imaginaire

Anne Legaré, professeure retraitée du Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal et membre de l’AIEQ rassemble, dans cet ouvrage, des textes sur la souveraineté du Québec qu’elle a publiés au cours de sa longue carrière. De 1995 à 1999, Anne Légaré a exercé à Paris les fonctions de secrétaire générale du Centre de coopération interuniversitaire franco-québécois. Elle a été déléguée du Québec en Nouvelle-Angleterre et a représenté le Québec à New York et à Washington de 1994 à 1996. Son dernier ouvrage, Le Québec, otage de ses alliés. Les relations du Québec avec la France et les États-Unis, a été couronné du prix Richard-Arès. Détails

Page 1 sur 6123...Last »