• RSS feed
  • Facebook
 
Archives des catégories :

Participations

Charte de langue

Colloque «Les 40 ans de la loi 101 : La Charte de la langue française et les communautés québécoises d’expression anglaise, 1977-2017», Université McGill, mai 2017

La Charte de la langue française, couramment appelée loi 101, a joué un rôle fondamental dans l’histoire du Québec. Introduite par le gouvernement du Parti Québécois en 1977, la Charte visait la primauté du français dans les institutions publiques, dans certains milieux de travail, ainsi que sur l’affichage commercial. Elle restreignait l’accès aux écoles de langue anglaise dans le but de franciser les enfants d’immigrants. Organisé par le Réseau de recherche sur les communautés québécoises d’expression anglaise (RRCQEA) à l’Université Concordia, en collaboration avec l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) à l’Université de Moncton, ce colloque multidisciplinaire tentera d’aborder les questions démographiques, socioéconomiques, politiques, institutionnelles ou culturelles liées à l’impact de la loi 101 sur la communauté d’expression anglaise au Québec (CEAQ) au cours des quarante dernières années. Martin Pâquet, titulaire de la Chaire pour le développement de la recherche sur la culture d’expression française en Amérique du Nord (CEFAN), Université Laval et membre du comité exécutif de l’AIEQ, fait partie du comité de programmation. Les propositions de communication doivent être déposées avant le 10 janvier 2017.

« Voix et images »

« Voix et images », revue littéraire québécoise, printemps-été 2016

Sous la direction de Céline Philippe et Anne Élaine Cliche, le dernier numéro de la revue « Voix et images » porte sur l’interprétation de l’héritage du catholicisme dans des œuvres littéraires, dramatiques et cinématographiques québécoises, des années soixante à aujourd’hui. Krzysztof Jarosz, professeur au Département d’études canadiennes et de traduction littéraire à l’Université de Silésie (Pologne) et membre de l’AIEQ, y signe un article intitulé « La leçon de Monique LaRue ». « Voix et images » est publiée sous l’égide du Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal.

Études québécoises en Inde

Colloque sur les études québécoises en Inde et à l’étranger organisé en collaboration avec l’Himachal Pradesh University et l’Association internationale des études québécoises, Shimla (Inde), 29 au 31 mars 2017

Ayant pour thème « Études québécoises en Inde et à l’étranger », ce colloque s’inscrit dans la foulée des activités entourant le 20e anniversaire de fondation de l’AIEQ. Il se tiendra à l’occasion du VIIIe congrès international de l’Association of Indian Teachers of French (AITF). Ses organisateurs sollicitent des propositions de communications dans tous les domaines de recherche en études québécoises. Le thème peut être abordé selon différentes perspectives : Québec-Inde, littérature, culture et civilisation, français langue étrangère (FLE), traduction, relations internationales. Le formulaire dument rempli doit être transmis avant le 15 janvier 2017.

Adaptations à l’hiver/Usages de l’hiver

Colloque « Adaptations à l’hiver/Usages de l’hiver », Montréal, 2 et 3 mars 2017

À l’occasion de la Semaine de l’Observatoire arctique et antarctique (ICO), la Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique, le Laboratoire international d’étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord et le Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal, en collaboration avec l’Observatoire arctique et antarctique (ICO), l’International Association of Circumpolar Sociocultural Issues (IACSI) et le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises, organisent ce colloque qui vise à réfléchir, par les représentations et les pratiques sociales et culturelles, à l’ambivalence entre l’« adaptation » à l’hiver (qui présuppose une anormalité de la saison) et l’« usage » de l’hiver (qui définit l’hiver comme un matériau de la création d’œuvres et de pratiques artistiques). La date limite de dépôt des propositions est le 31 décembre 2016.

Atelier littéraire

Atelier « Nature, culture : espace et perception dans les littératures canadiennes de langue française du XIXe au XXIe siècle », Université Ryerson (Toronto), 27 au 30 mai 2017

Organisé à l’occasion du congrès annuel de l’Association des professeurs de français des universités et collèges canadiens (APFUCC), cet atelier explorera le rapport entre l’humain et le naturel dans les littératures canadiennes de langue française du XIXsiècle à nos jours. Il sera l’occasion d’observer l’évolution de la perception du paysage chez les écrivains, de sorte qu’il sera possible de constater la naissance et l’épanouissement d’une conscience environnementale au sein de textes littéraires. La date limite pour le dépôt des propositions est le 15 décembre 2016.

Abonnement à Érudit et Usito

Les membres de l’AIEQ peuvent bénéficier d’un accès gratuit pour une année aux plateformes numériques Érudit et Usito ! Érudit est le plus grand diffuseur de ressources francophones et canadiennes en Amérique du Nord. Reconnues pour la rigueur de leur contenu et la qualité de leur édition numérique, les collections d’Érudit sont incontournables et uniques. En partenariat avec l’AIEQ, Érudit offre l’accès aux titres de la collection « Découverte ». Usito propose une description ouverte du français. Il a été conçu pour mettre en valeur le tronc commun du français, c’est-à-dire les emplois partagés par l’ensemble des francophones, de même que les particularismes caractéristiques des usages français et québécois. Usito est un dictionnaire vivant qui s’enrichit chaque jour et en ce sens, des collaborations actuelles (Acadie, Belgique et Suisse) et futures, notamment avec la francophonie canadienne hors Québec, la Louisiane, les Antilles, le Maghreb et l’Afrique francophones, permettront d’élargir davantage son contenu.

Programme de soutien financier

Qu’ont en commun Andrew Holman (Bridgewater State University, États-Unis), Jorge Calderon (Université Simon Fraser, Vancouver), Kim Doiron (Institut des Sciences de la mer à l’Université du Québec à Rimouski), et Anca Cristina Petras (Université Alexandru Ioan Cuza lasi en Roumanie) et Mariella Aïta (Université Simon Bolivar, Vénézuéla)? Ils font partie des membres de l’AIEQ ayant bénéficié, au cours de l’année 2016-2017, d’une aide financière pour participer à un colloque, organiser un colloque, enrichir un cours portant sur le Québec ou diffuser un ouvrage en études québécoises ! En tant que membre de l’AIEQ, vous pouvez vous aussi obtenir une aide financière pour réaliser un projet qui répond aux critères et objectifs du programme de soutien à la diffusion des connaissances sur le Québec ! La prochaine date limite pour soumettre celui-ci est le 10 février 2017.

Tables rondes sur la littérature québécoise

L’objectif de ces tables rondes est de permettre aux chercheurs (professeurs, étudiants des cycles supérieurs et postdoctorants) de présenter leur recherche afin de faire connaître leurs projets, de développer des réseaux et de faire état de la recherche actuelle en lien avec les thématiques suivantes : «Les pratiques actuelles de la recherche en histoire de l’art au Québec», «La recherche actuelle en arts vivants au Québec» et «La recherche sur le Nord, l’hiver et l’Arctique». Les propositions doivent être soumises au plus tard le 12 décembre 2016.

Université du Québec à Montréal, 6 février, 13 février et 27 février 2017

Université d’été sur la francophonie au Saguenay

L’Université d’été sur la francophonie des Amériques est une formation de haut niveau qui s’adresse en priorité aux étudiants de 2e et 3e cycles, aux professionnels et aux journalistes. La 5e édition de l’Université d’été, présentée en collaboration avec l’Université du Québec à Chicoutimi (Québec) et de l’Université de Moncton (Nouveau-Brunswick), aura lieu à Saguenay du 5 au 11 juin 2017. Cette formation, d’une durée de 7 jours et menant à l’obtention de 3 crédits universitaires, regroupera 40 participants provenant des quatre coins du continent. La programmation pluridisciplinaire sera constituée de conférences, d’ateliers et de visites de terrain qui permettront de poser un regard renouvelé sur les multiples dimensions de la francophonie des Amériques. La date limite pour soumettre sa candidature est le 6 février 2017.

Louise Dupré en Alabama et au Mississippi

Louise Dupré, poète, romancière, dramaturge et essayiste, professeure au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal et membre de l’AEIQ, vient d’effectuer une tournée en Alabama et au Mississippi. Cette tournée avait été organisée par Metka Zupancic, professeure de français, langue moderne à l’Université de l’Alabama. C’est en termes très élogieux que celle-ci a fait le bilan de la visite de Louise Dupré.  «Ce que je tiens à souligner, c’est qu’on a pu créer une ambiance d’entente, de réflexion, d’échange qui nous a nourries et nous a permis d’avancer avec espoir dans ce monde si problématique», a mentionné madame Zupancic. Celle-ci a pu bénéficier de la collaboration de collègues du Mississippi qui n’ont rien ménagé pour faire de cette tournée un réel succès. Outre des rencontres à l’Université de l’Alabama, des discussions littéraires ont eu lieu à Birmingham, avec Heather West, professeure à l’Université Samford, et Anne Barton, vice-présidente de l’American Association of Teachers of French (AATF), qui prendra la relève de madame Zupancic à la présidence de cette association en février prochain. L’AIEQ a contribué financièrement à la tournée de Louise Dupré en Alabama et au Mississippi grâce à son programme de tournée d’auteur, que subventionne le Conseil des Arts et des Lettres du Québec (CALQ).

Page 8 sur 11« First...789...Last »