• RSS feed
  • Facebook
 
Archives des catégories :

Participations

Collection «Études canadiennes»

La collection « Études canadiennes » de l’éditeur académique international Peter Lang  (31 titres déjà parus) est à la recherche de manuscrits originaux qui  analysent les multiples facettes de la réalité canadienne ou québécoise dans une perspective pluridisciplinaire. Elle accueille depuis dix ans des travaux (monographies, ouvrages collectifs,  actes de colloques…) en français et en anglais sur tous les thèmes de recherche en sciences humaines et sociales qui ont pour objet principal le Canada ou le Québec dans son acception la plus large mais elle met également l’accent sur les travaux comparatistes incluant le Canada ou le Québec. L’une des principales originalités de la collection, dirigée par Serge Jaumain (Histoire contemporaine, Université libre de Bruxelles),  est aussi de publier le fruit des nombreuses recherches menées à l’extérieur du Canada. Les auteurs intéressés à publier dans la collection sont invités à envoyer leur manuscrit terminé ou une présentation détaillée de leur projet en cours. Pour plus d’information.

Colloque : écrivaines canadiennes

Le colloque «Refaire surface : écrivaines canadiennes des années 1970» se tiendra du 26 au 28 avril 2018 à Mount Allison University et à l’Université de Moncton. Ce colloque découle de l’idée selon laquelle les auteures canadiennes – anglophones et francophones – de la fin des années 1960 jusqu’au début des années 1980 sont en voie d’être redécouvertes ou recontextualisées par la critique littéraire universitaire. Cette période a été fondamentale pour le mouvement féministe ainsi que pour le paysage littéraire à travers le Canada. Les  propositions de communication sont attendues avant le 1er août 2017. Suite

Journée d’étude au centre Anne-Hébert

Autour des archives littéraires de Louise Dupré et d’Hélène Monette

Le Centre Anne-Hébert est heureux de vous accueillir à cette journée d’étude, qui portera sur deux œuvres importantes de la littérature québécoise actuelle, celles de Louise Dupré et d’Hélène Monette, dont l’Université de Sherbrooke vient d’acquérir les fonds d’archives. Pour présenter les dons exceptionnels d’archives littéraires et artistiques qui ont été faits par ces poètes, nouvellières et romancières, elles ont convié huit intervenantes à discuter de leurs œuvres, dans une perspective génétique ou poétique. La journée d’étude autour des archives littéraires de Louise Dupré et d’Hélène Monette aura lieu le 19 mai, de 9 h à 17 h au local A4-166, de la Faculté des lettres et sciences humaines à l’Université de Sherbrooke.

« Penser la synthèse historique »

Le quatrième atelier-séminaire, « Penser la synthèse historique », présenté par Lucie Robert et Chantal Savoie, se tiendra le vendredi 5 mai 2017, à 13 h 30, au pavillon des sciences de la gestion de l’UQAM, R-R120, 315, rue Saint-Catherine Est.

Lucie Robert est professeure titulaire du Département d’études littéraires de l’UQAM et membre du CRILCQ à l’UQAM.

Chantal Savoie est professeure  titulaire du Département d’études littéraires de l’UQAM et directrice du CRILCQ à l’UQAM.

La séance sera animée par Louise Vigneault, professeur du Département d’histoire de l’art et études cinématographiques de l’UQAM et membre du CRILCQ à l’UQAM.

Entrée libre.

Informations :

Nathalie Miglioli
Coordonnatrice scientifique
Équipe de recherche en histoire de l’art au Québec
514-987-3000 poste 4175
erhaq@uqam.ca

Appel de «Synergies Mexique»

La revue «Synergies Mexique», revue francophone internationale de sciences humaines et sociales du Groupe d’études et de recherches pour le français langue internationale (GERFLINT), lance un appel à contributions pour son numéro 7/2017. Les axes thématiques sont notamment la didactique du français, des langues-cultures et des littératures; la recherche en littératures française et francophone; les politiques linguistiques; les TIC appliquées à l’enseignement. Cet appel à contributions s’adresse notamment aux enseignants chercheurs étrangers qui travaillent sur la didactique des langues, sciences humaines et sociales au Mexique. Délai d’envoi des propositions: 1er août 2017.

«Les églises, lieux cultuels ou culturels?»

Dans le cadre de la programmation annuelle 2016-2017 des conférences midi organisées par la Chaire Fernand-Dumont sur la Culture, nous sommes heureux de vous inviter à la cinquième conférence-midi qui se tiendra le 26 avril 2017 à l’INRS – Montréal et sera transmise par visio-conférence à l’INRS – Québec.

La décroissance marquée de la pratique religieuse chez les Québécois pose une question aux carrefours de plusieurs disciplines : quel futur pour les églises qui jalonnent le paysage québécois ? Que deviennent et que deviendront ces bâtiments religieux ponctuant les quartiers des centres urbains ? Une des solutions envisagées consiste à transformer ces lieux de culte en lieux culturels, par exemple en bibliothèque ou en théâtre. Cette option permet de réactiver la fonction culturelle de bâtiments qui sont partie prenante de l’histoire et du patrimoine québécois. Or, quels sont les enjeux et les défis d’une telle revitalisation culturelle ? Toutes les églises se prêtent-elles à une telle transformation ? Comment penser cette question au plan des politiques patrimoniales, artistiques et territoriales ?

C’est à un rare débat sur la transformation des églises en lieux culturels que nous convions les étudiants, chercheurs et observateurs. Trois intervenants et spécialistes de la question éclaireront cette problématique : Gérald St-Georges (Directeur général, Théâtre Paradoxe, une ancienne église recyclée en lieu culturel), Samuel Mathieu (chercheur, Institut du patrimoine, UQAM, spécialiste de la revalorisation du patrimoine religieux) et Élizabeth Sabourin (Agente de recherche, Ville de Montréal, responsable du projet de relocalisation de la Bibliothèque / Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal). L’échange sera animé par Martin Tétu (chargé de cours et doctorant en sociologie, UQAM).

Cet événement est ouvert à tous, SVP confirmez votre présence à Hela Zahar (hela.zahar@ucs.inrs.ca).

Pour toute information : www.chairefernanddumont.ucs.inrs.ca

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube des conférences-midi : https://www.youtube.com/channel/UCWorYEp-8fDyzfzc5tlGoHg
26 avril 2017 / 12 H 30 à 14 H / SALLES : 2109 (MTL) / 4412 (QC – EN VISIO-CONFÉRENCE)

 

Campagne de financement

Après la perte de leurs locaux sur la rue de la Montagne, la Médiathèque littéraire Gaëtan Dostie et La Passe renaîtront de leurs cendres dans un lieu à la valeur patrimoniale exceptionnelle: l’Église Saint-Enfant-Jésus du Mile-End, au coin des rues Saint-Laurent et Saint-Joseph, au coeur du Plateau Mont-Royal. Pour le moment cependant, les oeuvres devront être entreposées alors que se poursuivent les discussions pour l’ouverture d’espaces d’exposition. Une campagne de financement a été lancée pour payer les frais d’emménagement. Nous avons aussi besoin de bénévoles pour l’installation et le déménagement. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des disponibilités.

Association internationale des professeurs de français en Inde.

L’AIEQ en Inde

Les études québécoises à l’honneur au congrès international de l’Association indienne des professeurs de français (AITF) à Shimla, en Inde

C’est sous le thème Études québécoises en Inde et à l’étranger que s’est tenu à Shimla, en Inde, le VIIIe Congrès international de l’AITF, du 29 au 31 mars. Organisé en collaboration avec l’Himachal Pradesh University et l’Association internationale des études québécoises, ce congrès figure parmi les activités marquantes du 20e anniversaire de l’AIEQ. Louis Jolicoeur, professeur au Département de langues, linguistique et traduction à l’Université Laval, Mathieu Boisvert, directeur du Centre d’études et de recherches sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora à l’Université du Québec à Montréal et Camille Néron, doctorante en études françaises à l’Université de Sherbrooke, étaient parmi les conférenciers à ce congrès. Par l’entremise de son programme de tournée d’auteur, l’AIEQ a également permis la présence des poètes québécoises Carole David et Judy Quinn ainsi que du romancier, essayiste et poète François Hébert. Par ailleurs, Lucia Flores, enseignante à l’École de langues de l’Université Laval, a animé un atelier sur l’outil pédagogique numérique « Le Québec, connais-tu ? » L’AIEQ félicite tous les conférenciers présents à Shimla et plus particulièrement les quelque vingt doctorants qui ont présenté leurs travaux. Ils incarnent une belle relève pour les études québécoises !

Nous tenons aussi à remercier chaleureusement le président de l’AITF, le professeur K. Madanagobalane et la Dr. NC. Mirakamal, de l’Université de Madras ainsi que toute l’équipe pour leur engagement exceptionnel en faveur du rayonnement des études québécoises en Inde.

À l’ouverture du congrès, la directrice générale de l’AIEQ, Chantal Houdet a reçu, au nom de l’AIEQ, le Prix de l’AITF 2017 qui récompense les efforts déployés pour la promotion des études québécoises en Inde.

Table ronde de l'AIEQ au SILQ 2017

L’AIEQ au SILQ!

L’AIEQ au Salon international du livre de Québec : un franc succès!
Pour une deuxième année consécutive et, plus particulièrement, afin de souligner son 20e anniversaire de fondation, l’AIEQ a organisé une table ronde au Salon international du livre de Québec, le 7 avril dernier. Le thème choisi était : La littérature québécoise dans le monde : 20 ans de traduction.

Beatriz Hausner, vice-présidente de l’Association des traductrices et traducteurs du Canada, animait cette table ronde qui a réuni les auteurs Catherine Mavrikakis, Kim Thuy et Larry Tremblay ainsi que Françoise Sule, membre du comité exécutif de l’AIEQ et professeure à l’Université de Stockholm.

Les échanges ont porté sur les défis, pour les traducteurs, de rendre fidèlement les mots, voire les émotions, exprimées par les auteurs dans leurs textes. Afin d’illustrer ce propos, Françoise Sule a proposé un exercice de « traduction » à partir d’une tradition suédoise qui consiste à décorer de plumes de couleur des branches de feuillus afin d’accélérer la venue du printemps! Les auteurs se sont admirablement bien prêtés à cet exercice d’échange culturel, devant un auditoire nombreux et très attentif!

Colloque Montréal et la religion

La Société canadienne d’histoire de l’Église catholique veut profiter du 375e anniversaire de fondation de Montréal pour poser un regard sur les différents univers religieux de Montréal. Depuis plus de deux siècles, catholiques et protestants se côtoient dans la ville, mais d’autres communautés ont peu à peu contribué à l’élaboration d’une mosaïque socioreligieuse qui donne à Montréal une couleur singulière. Aujourd’hui toutes les grandes religions sont présentes sur le territoire montréalais : juifs, hindous, bouddhistes, orthodoxes, musulmans participent à la diversité des univers culturels et religieux de la ville. Outre l’exploration du territoire montréalais comme espace du religieux, il s’agira de comprendre comment le religieux a contribué à la construction de l’identité montréalaise. Les propositions de communication doivent être soumises avant le 30 avril à Dominique Marquis (marquis.dominique@uqam.ca).

Congrès annuel de la Société canadienne d’histoire de l’Église catholique

Page 3 sur 9« First...234...Last »