• RSS feed
  • Facebook
 
Archives des catégories :

Participations

Monde alpin et monde nordique

Daniel Chartier, professeur au Département d’études littéraires à l’UQAM et titulaire de la Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique, a effectué une série de conférences en Suisse, à l’invitation de Claude Hauser, professeur d’histoire, fondateur et co-directeur du Centre suisse d’études sur le Québec et la Francophonie (CEQF) à l’Université de Fribourg et membre du conseil d’administration de l’AIEQ. M. Chartier a prononcé la conférence inaugurale lors d’un séminaire de recherche de niveau maîtrise. En soirée, il a participé à un débat public suivant la projection du film Kaisa’s enchanted forest, de la réalisatrice Katja Gauriloff, Saami de la Finlande, en présence d’une soixantaine de personnes. Madame Gauriloff apparaît sur la photo prise au cours de la soirée, accompagnée de Claude Hauser (à gauche), Daniel Chartier et, en retrait, Sylvain Briens, professeur de littératures scandinaves à l’Université Paris-Sorbonne, participant au débat.

Daniel Chartier a également fait une présentation à Porrentury, siège du CEQF. Le public était ravi de cette présentation sur l’«hivernité», organisée avec le soutien de l’AIEQ.

Appel à contributions

Dans le contexte du succès de la série télévisée La Servante Écarlate, adaptée du roman de Margaret Atwood, ce numéro thématique de la revue Études Canadiennes / Canadian Studies explorera la façon dont le Canada peut être perçu comme un refuge par rapport aux États-Unis, voire comme le véritable aboutissement du rêve américain. Ce numéro pourra accueillir des articles historiques (underground railway, draft dodgers), politiques (le Canada comme contre-exemple de l’Amérique de Donald Trump dans son rapport à la démocratie, à l’immigration), littéraires et artistiques (quel refuge, si refuge il y a, les œuvres artistiques dystopiques canadiennes comme celles de Catherine Mavrikakis, François Blais, Yen Chen ou d’autres auteurs, proposent-elles ?). La date limite pour la réception des propositions est le 1er juin 2018. Détails

Regards croisés sur Mai 68

Le 7 mars dernier, Valérie-Anne Mahéo-Le Luel, stagiaire postdoctorale en science politique à l’Université de Montréal, a pris part à une table-ronde organisée par Françoise Sule, professeure à l’Université de Stockholm et membre du comité exécutif de l’AIEQ. Cette table-ronde avait pour titre «Mai 68, cinquante après: regards croisés sur les mobilisations de la jeunesse au Québec et en France». Devant une vingtaine de participants (enseignants, chercheurs et étudiants), madame Mahéo-Le Luel a établi des comparaisons sur les héritages de Mai 68 avec Christophe Premat, professeur à l’Université de Stockholm. Valérie-Anne Mahéo-Le Luel avait soumis au comité scientifique de l’AIEQ un projet de conférences dans 5 universités européennes (Gothenburg en Suède, Copenhague Business School, Universitat Autonoma de Barcelona, Université catholique de Louvain) ayant pour thème «Le comportement politique et la socialisation politique au Québec». Les membres du comité scientifique avaient jugé ce projet porteur pour le développement d’une relève en études québécoises. Nos remerciements à Françoise Sule qui a accepté d’enrichir le programme de tournée de madame Mahéo-Le Luel en organisant cette activité !

Appel à candidatures LOJIQ

LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec, en collaboration avec la Délégation générale du Québec à Paris et Québec Édition, souhaitent faciliter la participation de jeunes poètes et éditeurs au Marché de la poésie de Paris, du 6 au 10 juin 2018, où le Québec sera à l’honneur.  Près de 500 éditeurs et revues, de poésie et de création littéraire se retrouvent chaque année place Saint-Sulpice durant 5 jours. Plus de 350 signatures d’auteurs et des lectures sur les stands y sont organisées par les éditeurs et par les organisateurs du Marché, et quelque 400 nouveautés (livres et revues) sont présentées à cette occasion. Plus de 50 manifestations animent la scène du Marché (lectures, tables rondes, remises de prix, concerts…).  La date limite de réception des candidatures est le 21 mars 2018. Détails

Appel de textes

Comment la source devient-elle source? De quelle manière et sous quels principes elle accède au titre de document d’archive? Pourquoi cette source plutôt qu’une autre? La Revue d’Histoire de l’Université de Sherbrooke (RHUS) sollicite des textes portant sur le rapport de l’historien aux sources pour le premier numéro de son onzième volume dont la publication est prévue à l’automne 2018. Ces textes peuvent prendre la forme d’un article scientifique, d’un essai, d’une note de recherche ou d’un bilan historiographique, le thème se prêtant bien à toutes ces écritures. La date limite pour soumettre un texte est le 28 février 2018. Détails.

Séjour de perfectionnement FLE

L’École de langues de l’Université de Montréal offre, en partenariat avec l’Université du Québec à Montréal (UQAM), un séjour de deux semaines de perfectionnement en didactique, langue française et culture. Cette formation s’adresse aux professeurs de français langue seconde ou étrangère qui enseignent au niveau primaire, secondaire, collégial ou universitaire. La période d’inscription se termine le 1er juin 2018. Détails.

Appel à candidatures

La Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Laval sollicite des candidatures externes au poste de titulaire d’une Chaire de recherche du Canada de niveau I (chaire senior) en humanités et cultures numériques. Cette chaire a pour vocation de renforcer l’expertise et le corps professoral de la Faculté dans les domaines des cultures numériques ou des humanités numériques, identifiés comme priorités stratégiques pour son développement. La personne titulaire de la Chaire sera appelée à jouer un rôle de premier plan dans l’animation du « pôle numérique » de la Faculté qui vise à fédérer et promouvoir la recherche, la création et les offres de formation à l’intersection du numérique, des lettres et des sciences humaines.

La date d’entrée en fonction est le 1er juin 2018. Le dossier de candidature complet doit être déposé par courriel avant le 15 février 2018. Détails.

Figura : appel de textes

Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, sollicite des textes sur le thème «Transculturalisme et mobilités culturelles: lectures transversales des littératures des Amériques». Le préfixe «trans» comporte l’idée de dépassement et de traversée. La transculturalisation se présente donc avec plus de force que l’interculturalisme et que le multiculturalisme, dans la mesure où elle suppose des déplacements constants dans les espaces mobiles des Amériques qui résultent de la rencontre d’au moins deux cultures et sont toujours hybrides. Le délai pour l’envoi des textes est le 15 mars. Détails.

QUESCREN : Appel à communications

Le Réseau de recherche sur les communautés québécoises d’expression anglaise (QUESCREN) à l’Université Concordia organise, en partenariat avec le Quebec Community Groups Network (QCGN), un colloque intitulé « Le « boss anglais » et les villes de compagnie : Les Québécois d’expression anglaise et l’économie industrielle d’hier et d’aujourd’hui ». Ce colloque multidisciplinaire se tiendra les 9 et 10 mai 2018 à l’Université du Québec à Chicoutimi, dans le cadre du 86e congrès annuel de l’Acfas. On y abordera les questions démographiques, socioéconomiques, historiques, culturelles et autres liées à l’implication de la communauté d’expression anglaise au Québec dans l’économie industrielle. Les propositions doivent être transmises à Lorraine O’Donnell (lorraine.odonnell@concordia.ca) ou Patrick Donovan (patrick.donovan1@concordia.ca) avant le 18 janvier 2018. Détails.

Un doctorant de l’UQAM à Édimbourg

Louis-Daniel Godin, doctorant en études littéraires à l’UQAM, a participé au colloque «Récits de l’expérience thérapeutique» à Édimbourg, les 7 et 8 décembre 2017.

Sa communication « L’enfant imaginaire de Julien Bigras : entre littérature et théorie» a été présentée devant un public francophone d’étudiants, de professeurs et de psychanalystes provenant de différents pays.

M. Godin  résume en ces termes son expérience à Édimbourg : «Ma communication a engagé d’enrichissantes discussions et les rencontres effectuées à l’occasion de ce colloque promettent d’éventuelles collaborations. J’ai pu discuter d’une spécificité de mon département: celle de mettre de l’avant (dès le cursus de tronc commun du baccalauréat) l’approche psychanalytique des textes littéraires. Le colloque regroupait un ensemble de chercheurs qui, dans leur pratique, articulent la littérature et la psychanalyse. J’ai ainsi fait connaître mon département à des chercheurs qui pourront à l’avenir en suivre les activités. Aussi, j’étais le seul chercheur de tout le colloque à s’intéresser à un écrivain québécois : Julien Bigras. Je suis convaincu que ma communication a éveillé l’intérêt des autres chercheurs sur cet écrivain particulier, et plus généralement sur les rapports entre la littérature et la psychanalyse au Québec sur les plans institutionnel et linguistique, dans une perspective historique et culturelle. De même, assister aux différentes communications durant les deux journées de colloque a été pour moi tout à fait formateur et instructif.»

Rappelons que l’AIEQ a contribué financièrement à la participation de M. Godin  à ce colloque, par l’entremise de son programme de soutien à la diffusion des connaissances sur le Québec. Les membres du comité scientifique avaient jugé «audacieuse» la proposition du candidat et le sujet intéressant. Colloque.

Page 2 sur 12123...Last »