• RSS feed
  • Facebook
 
Archives des catégories :

Bourses

Nouveau programme Belgique et le Québec

Les Fonds de recherche du Québec (FRQ) et le Fonds de la recherche scientifique (F.R.S.-FNRS) ont élaboré un Programme bilatéral de recherche dans le but de créer un effet de levier pour l’excellence scientifique et d’amener les chercheurs et chercheuses de la Communauté française de Belgique et du Québec à développer des projets de recherche conjoints novateurs. Le Programme a été lancé le 14 septembre 2016. Les projets de recherche pour ce programme devront couvrir au moins deux secteurs de recherche relevant des fonds de recherche du Québec (recherche intersectorielle) : sciences exactes et naturelles, sciences de la vie et de la santé, sciences humaines et sociales. La date limite pour le dépôt de la lettre d’enregistrement est le 31 octobre 2016.

http://www.frqsc.gouv.qc.ca/fr/espace-presse/nouvelles-et-communiques/nouvelle/nouveau-programme-de-collaboration-bilaterale-entre-la-communaute-francaise-de-belgique-et-le-quebec-am0icdz31473944420557/

Prix Obata au Japon

L’AIEQ est heureuse de s’associer, pour une première année, au Prix Obata de l’Association japonaise des études québécoises (AJEQ) pour la recherche sur le Québec. Créé en 2014 afin d’honorer M. Yoshikazu Obata, fondateur de l’AJEQ décédé en 2013, ce prix a pour objectif de promouvoir les échanges culturels et scientifiques entre le Japon et le Québec.

Le comité de sélection a arrêté son choix sur Mirei Seki et Miho Matsumura, deux candidates qui se sont démarquées par la qualité de leur dossier. Ces deux lauréats pourront, grâce à l’AIEQ, venir au Québec afin d’y approfondir leurs recherches.

Madame Seki est maître de conférences à l’Université d’Aichi, membre du conseil d’administration de l’AJEQ et participe assidûment aux activités de cette association. Ses champs de spécialisation sont les littératures québécoise et française contemporaines. Durant son séjour au Québec, du 12 au 22 mars 2017, elle concentrera ses recherches sur la relativisation culturelle dans les romans de Kim Thuy, dans le contexte historique à la fois littéraire et social au Québec. Ses travaux se feront en collaboration avec Gilles Dupuis, professeur à l’Université de Montréal et membre de l’AIEQ et Caroline Proulx, enseignante au collège Ahuntsic.

Madame Matsumura est maître de conférences à l’Université de Gunma. Son domaine de recherche est l’histoire contemporaine des relations extérieures de la France et du Québec. Son séjour au Québec, du 3 au 23 février 2017, lui permettra d’approfondir sa recherche sur la première guerre mondiale au Québec, telle que vécue dans la province, sous l’angle de la représentation et la perception de son identité historique. Le corpus principal de cette recherche sera obtenu par les enquêtes de terrain effectuées au Québec, où elle pourra bénéficier de la collaboration de Carl Bouchard, de l’Université de Montréal et de l’historien Serge Bernier, de la direction Histoire et Patrimoine au ministère de la Défense à Ottawa. Toutes nos félicitations à ces deux lauréates!

Anais Barbeau-Lavalette

Anaïs Barbeau-Lavalette, lauréate

Ce sont Anaïs Barbeau-Lavalette (La femme qui fuit, Marchand de feuilles), catégorie Roman québécois et Elena Ferrante (L’amie prodigieuse, Gallimard), catégorie Roman hors Québec, qui sont couronnées du prestigieux Prix des libraires du Québec 2016. Ce prix littéraire, coordonné par l’Association des libraires du Québec (ALQ) depuis 23 ans, permet également aux libraires de faire rayonner leur profession. Ces gens passionnées contribuent par leurs conseils éclairés à la diffusion du livre et de la lecture. L’Association internationale des études québécoises (AIEQ) offre à la lauréate québécoise la possibilité de faire une tournée de promotion dans l’un des territoire hors Québec où elle a des membres.

Rosalie Lessard

Rosalie Lessard, lauréate

Le 37e prix Émile-Nelligan a été remis le 2 mai à Rosalie Lessard pour son recueil «L’observatoire» (Le Noroît). Née à Baie-Comeau en 1981, la poétesse a reçu de Michel Dallaire, président de la Fondation Émile-Nelligan, une bourse de 7500 $ et une médaille à l’effigie du poète. Rosalie Lessard pourra également effectuer une tournée de promotion hors Québec par l’entremise du programme de tournées d’auteurs de l’AIEQ. Louise Dupré, membre de l’AIEQ, présidait le jury de sélection de ce 37e prix. Depuis 1979, le prix Émile-Nelligan est remis à un poète d’Amérique du Nord de 35 ans et moins ayant publié un recueil dans la dernière année. Toutes nos félicitations à Rosalie Lessard!

Bourses du CRILCQ

Le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises annonce le concours pour la Bourse Georges-André-Vachon, la Bourse Gilles-Marcotte et la Bourse Françoise Sullivan pour l’année 2016-2017. La Bourse Georges-André-Vachon, d’une valeur de 5 000 $, est destinée à une étudiante ou à un étudiant du Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal qui poursuit un travail de maîtrise sur la littérature québécoise. La Bourse Gilles-Marcotte, d’une valeur de 8 000 $, est destinée à une étudiante ou à un étudiant du département des littératures de langue française de l’Université de Montréal qui poursuit un travail de doctorat sur la littérature québécoise. La Bourse Françoise Sullivan (anciennement Bourse de recherche sur la culture québécoise), d’une valeur de 5 000 $, est destinée à une étudiante ou à un étudiant de l’Université de Montréal qui poursuit un travail de maîtrise ou de doctorat sur la culture québécoise dans les domaines des études cinématographiques, de l’histoire, de l’histoire de l’art, de la musicologie ou du théâtre.
La date limite de dépôt des candidatures pour ces trois bourses est le 6 mai 2016.

2016_udm_michael_monnier

Bourse FLE/FLS de l’Université de Montréal

L’AIEQ invite les enseignants non francophones et francophones de niveau B2 terminé, œuvrant ou non dans le domaine de l’enseignement des langues, et membres de l’AIEQ, à soumettre leur candidature pour une bourse de stage de perfectionnement en enseignement du français langue seconde et étrangère: «Stage en didactique FLE/FLS». La bourse de 5 000 $ CAN permettra à la personne choisie par un comité de sélection d’effectuer un stage à l’Université de Montréal, en juillet 2016. Les dossiers de candidature dûment complétés doivent être reçus par courriel au plus tard le lundi 2 mai 2016.

2016_mcgill

Bourse AIEQ-McGill

Afin de soutenir la formation d’étudiants du premier, deuxième ou troisième cycle universitaire ayant un intérêt marqué pour l’étude du Québec et l’apprentissage du français, l’Association internationale des études québécoises (AIEQ) offre une bourse de 5 200 $ CAN, qui permettra au lauréat de venir au Québec pour participer à l’Université d’été en études québécoises de l’Université McGill. Cette formation de 7 semaines correspond à 6 crédits universitaires (2 cours de 45 heures). La bourse de perfectionnement en études québécoises et langue française AIEQ-McGill couvre en partie ou en totalité les droits de scolarité, l’hébergement et les manuels de cours.

Les dossiers de candidature dûment complétés doivent être reçus par courriel au plus tard le 25 avril 2016 et être soumis à l’attention de Stéphan Gervais (stephan.gervais@mcgill.ca) coordonnateur scientifique des études québécoises, programme d’études sur le Québec, Université McGill.

Page 4 sur 4« First...234