• RSS feed
  • Facebook
 
Archives des auteurs :

Suzie Beaulieu

Table ronde à Fribourg

Le Centre suisse d’études sur le Québec et la Francophonie de l’Université de Fribourg organisait, le 3 octobre, une table ronde sur les revues de sciences humaines à l’heure du numérique. Entre trente et quarante personnes, en majorité des étudiants et des chercheurs/professeurs ou bibliothécaires de l’Université de Fribourg, de Zurich et de Lausanne, ont participé à cette table ronde. Deux membres de l’AIEQ, Jean-Philippe Warren et Vincent Larivière, ont présenté les enjeux de la diffusion du savoir par les revues d’un point de vue québécois. Ces présentations ont été très appréciées et ont donné lieu à un large débat.

Comme le souligne Claude Hauser, directeur du Centre suisse d’études sur le Québec et la Francophonie de l’Université de Fribourg et membre du conseil d’administration de l’AIEQ, «nous avons beaucoup appris de l’expertise québécoise de Vincent Larivière et Jean-Philippe Warren et vraiment, la rencontre a été une réussite! Tous les deux ont pu faire de nombreux contacts et j’espère que cela débouchera sur d’autres événements et rencontres. Notre Centre est en tous les cas ravi de cette organisation: merci encore à l’AIEQ d’avoir soutenu l’événement, comme nous l’avons souligné lors de la présentation de la Table ronde.»

Vincent Larivière, chercheur à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information et directeur scientifique d’Érudit, une plateforme numérique de revues savantes, a également présenté une conférence de deux heures dans un séminaire de master. Une quinzaine de personnes étaient présentes pour l’écouter. Cette conférence a permis à M. Larivière de développer plus longuement les idées présentées durant la table ronde.

«Le territoire dans les veines»

L’auteur de cet essai, Jean-François Létourneau, propose une autre manière d’habiter l’Amérique à partir des œuvres des auteurs des Premières Nations : Innus, Wendats, Anishnabes, Atikamekws, Cris, Wabanakis… Il invite à explorer ces mondes de spiritualité et de puissance qui fondent la Parole. Jean-François Létourneau a enseigné pendant de nombreuses années en milieu autochtone, notamment à Kuujjuaq et, plus récemment, à l’Institution Kiuna. Il enseigne la littérature au Cégep de Sherbrooke. Le territoire dans les veines est son premier ouvrage. Détails

Un pionnier de l’AIEQ nous quitte

Benoit-Jean Bernard, qui fut le premier directeur général de l’AIEQ, est décédé à la suite d’une longue maladie. Celui qui a eu une brillante carrière au sein de l’État québécois s’est vu confier, en 1997, la responsabilité de mettre en place les fondations de l’AIEQ. Avec les dirigeants de l’époque, dont le président Claude Corbo et le président du comité scientifique, Yvan Lamonde, il a jeté les bases de ce qui est devenu, 20 ans plus tard, un formidable réseau de chercheurs qui se consacrent à l’étude du Québec. Le 14 juin dernier, en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au développement des relations internationales du Québec, la ministre Christine St-Pierre lui a décerné la médaille du 50e anniversaire du Ministère. Nous tenons à rendre hommage à notre collègue et ami.

Jane Moss décorée par le CSLF

Jane Moss s’est vue récompensée pour sa contribution au maintien et à l’épanouissement de la langue française en Amérique par le Conseil supérieur de la langue française. Son président lui a remis la décoration de l’Ordre des francophones d’Amérique au cours d’une cérémonie à l’Assemblée nationale, le 20 septembre. Détails.

 

Appel à communications

À l’occasion de son congrès annuel qui se tiendra du 12 au 15 avril 2018, le Northeast Modern Language Association (NeMLA) souhaite recevoir des propositions de communication (en anglais ou en français) pour une table ronde portant sur le thème «Performing Francophonie : Music and Text in Modern American Franco Identities». La date limite de dépôt des propositions est le 30 septembre. Détails

Conférences Midi

Les Conférences Midi de la Chaire Fernand-Dumont sur la culture proposent annuellement un cycle de tables-rondes dont l’objectif est d’offrir des regards croisés sur des questions culturelles d’actualités. Organisées et animées par de jeunes chercheurs universitaires, ces tables-rondes servent à établir et développer un dialogue entre les milieux de la recherche sur la culture et les milieux culturels de pratique. Les conférences se déroulent les derniers mercredis de chaque mois entre octobre et mars, de 12h30 à 14h00, dans les locaux du centre Urbanisation Culture Société de l’INRS à Montréal et sont retransmises par visioconférences à l’INRS à Québec. Les conférences sont gratuites et ouvertes à tous. Programme.

Appel à communications

«Frontières et murs frontaliers, une nouvelle ère? (In)sécurité, symbolisme, vulnérabilités» est le thème d’une Conférence internationale organisée par la Chaire Raoul-Dandurand de l’Université du Québec à Montréal. Cette conférence, qui se déroulera du 27 au 28 septembre 2018, touche différentes disciplines : Science politique, Géographie, Anthropologie, Sociologie, Droit, Économie, Art, Design, Biologie, Études environnementales, Études de genre, Zoologie, Médecine (cette liste est suggestive et non exhaustive). La date limite pour soumettre une communication est le 31 mars 2018. Détails

Rendez-vous du premier roman

Les Rendez-vous du premier roman sont le fruit du partenariat entre le Festival du premier roman de Chambéry, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), le Festival littéraire international Metropolis bleu, l’Association des libraires du Québec (ALQ), l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) et le Salon du livre de Montréal. Ceux qui sont fous de lecture et qui aiment partager leurs plaisirs littéraires sont invités à joindre un des 11 clubs des Rendez-vous du premier roman, répartis à travers le Québec, pour découvrir les 20 premiers romans et  débattre de leurs qualités respectives. Plus de détails dans le site de L’UNEQ.

Appel à communications

Depuis plusieurs années, les institutions de recherche développent toute une gamme de stratégies de « mise en visibilité » des travaux de leurs chercheurs (via des capsules vidéo, des entretiens dans des magazines institutionnels, etc.). Ceux-ci sont par ailleurs encouragés, d’une part, à publier dans des revues de prestige hyper-spécialisées (en anglais, à haut facteur d’impact, classées « A ») pour favoriser la reconnaissance de leur travail par les grilles d’évaluation de la recherche (dont les méthodes sont critiquables et critiquées) et, d’autre part, à multiplier les ouvertures vers la sphère dite « profane », ou à franchir les frontières disciplinaires traditionnelles, notamment via des interventions dans les médias ou des carnets de recherche qui s’autorisent des prises sur l’actualité. La question des supports et de la circulation des discours de savoir en humanités fera l’objet d’une Journée d’étude à l’Université de Liège le 25 janvier 2018. Jean-Pierre Couture, professeur agrégé à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa et membre de l’AIEQ, est co-organisateur de cette Journée ayant pour thème «Supports, circulation et disciplinarisation des discours de savoir en Humanités : de l’Encyclopédie au carnet de recherche». Les propositions de communication doivent être transmises au plus tard le 20 octobre 2017 à Jean-Pierre.Couture@uottawa.ca  et Francois.Provenzano@ulg.ac.be. Détails

Les révolutions de Leonard Cohen

« Les révolutions de Leonard Cohen »,  de Chantal Ringuet et Gérard Rabinovitch, a reçu l’un des Prix du « Canadian Jewish Literary Award 2017 ». Membre de l’AIEQ, Chantal Ringuet est écrivaine, chercheure et traductrice québécoise. Docteure en études littéraires de l’UQÀM et diplômée de l’ÉNAP en management international, elle a fait un postdoctorat en études juives canadiennes à l’Université d’Ottawa. L’AIEQ avait collaboré à sa tournée en France et en Angleterre en janvier dernier. Madame Ringuet a participé à une soirée hommage à Leonard Cohen à la Maison de la Poésie à Paris et donné une conférence à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, à l’invitation d’Alain-G. Gagnon, alors titulaire de la Chaire du Québec contemporain. À Londres, sa conférence au Senate House, organisée par la Délégation générale du Québec à Londres, avait pour titre Poetry and Redemption in Leonard Cohen’s works. Communiqué.

Page 11 sur 16« First...101112...Last »