• RSS feed
  • Facebook
 
Archives des auteurs :

Suzie Beaulieu

Belle relève en études québécoises

L’Association des études canadiennes dans les pays germanophones (GKS), en collaboration avec l’AIEQ, attribue annuellement un Prix d’excellence qui récompense des jeunes chercheurs provenant d’une université située dans les pays germanophones ayant déposé un travail de fin d’études ou publié un ouvrage scientifique portant sur le Québec.

Julia Mannagottera et Marie Katrin Boisvert-Bilodeau toutes deux récipiendaires pour l’année 2017, ont reçu le Prix d’excellence à l’occasion du 39e congrès annuel de la GSK qui se tenait à Grainau, du 16 au 18 février dernier.

Après avoir obtenu une licence en Droit international, en 2013, Julia Mannagottera a entrepris des études en Culture et économie des médias à Bayreuth. Elle effectue, en parallèle, un second master en Études francophones et se focalise sur l’Amérique du Nord. Elle reçoit par ailleurs la bourse d’études Stipendium des Bayerischen Ministerpräsidenten für Québec-Studien (Bourse du ministre-président de Bavière pour les études sur le Québec) pour son mémoire de master en Études francophones. En 2016 et 2017, elle obtient les deux diplômes, avec mention très honorable. De plus, de 2013 à 2017, elle travaille comme assistante scientifique et enseignante à la Chaire de linguistique romane et générale auprès de la professeure Martina Drescher. Animée par son intérêt de recherche pour le Canada, au croisement des sciences du langage et des sciences des médias électroniques, elle publie l’article scientifique « On s’en caliiiiiiiiiice du français ! : La question linguistique au Québec et ses reflets sur Facebook » avec Martina Drescher. Aujourd’hui, elle travaille dans la gestion des projets dans le secteur des médias numériques et continue de s’investir dans la recherche scientifique.

Diplômée du lycée franco-allemand de Sarrebruck, Marie Katrin Boisvert-Bilodeau entreprend des études à l’université de la Sarre, dans l’idée de renforcer son lien avec la France. Au cours de son baccalauréat en études culturelles françaises et communication interculturelle, avec mineure en histoire, elle développe un grand intérêt pour les sciences des médias. Cet intérêt se remarque aussi dans son travail final de baccalauréat qu’on peut traduire de l’allemand comme suit : «La réception des œuvres de Walt Disney La belle et la bête et Le bossu de Notre-Dame dans les médias imprimés français et allemand». En 2017, elle reçoit son diplôme de maîtrise en communication interculturelle et économie à l’université de la Sarre et réalise son souhait d’effectuer un séjour à l’étranger. Elle étudie durant deux trimestres à l’université de Montréal, où elle saura lier sa fascination pour la culture québécoise avec son intérêt pour les sciences des médias. Son mémoire de maîtrise intitulé «De la bande dessinée au film. La stratégie d’adaptation, l’intermédialité et l’aspect identitaire dans l’adaptation cinématographique de la bande dessinée Paul à Québec de Michel Rabagliati» (traduit de l’allemand), lui vaut le Prix d’excellence GSK.

Toutes nos félicitations à mesdames Mannagottera et Boisvert-Bilodeau pour leur contribution remarquée à l’enrichissement des études québécoises en territoire germanique !

Appel de textes

Comment la source devient-elle source? De quelle manière et sous quels principes elle accède au titre de document d’archive? Pourquoi cette source plutôt qu’une autre? La Revue d’Histoire de l’Université de Sherbrooke (RHUS) sollicite des textes portant sur le rapport de l’historien aux sources pour le premier numéro de son onzième volume dont la publication est prévue à l’automne 2018. Ces textes peuvent prendre la forme d’un article scientifique, d’un essai, d’une note de recherche ou d’un bilan historiographique, le thème se prêtant bien à toutes ces écritures. La date limite pour soumettre un texte est le 28 février 2018. Détails.

«Les territoires imaginaires»

Sous la direction de Vanessa Courville, Georges Desmeules et Christiane Lahaie, Les territoires imaginaires. Lieu et mythe dans la littérature québécoise explore la manière dont la fiction québécoise s’approprie symboliquement le territoire pour l’élever au rang de mythe. Les auteurs à l’étude sont Victor-Lévy Beaulieu, Laure Conan, Nicolas Dickner, Fernand Dumont, Anne Hébert, Louis Hémon, Jérôme Lafond, Anne Legault, Catherine Mavrikakis, Fred Pellerin, Jacques Poulin, Esther Rochon, Jocelyne Saucier, Michel Tremblay, Élisabeth Vonarburg. Détails.

Séjour de perfectionnement FLE

L’École de langues de l’Université de Montréal offre, en partenariat avec l’Université du Québec à Montréal (UQAM), un séjour de deux semaines de perfectionnement en didactique, langue française et culture. Cette formation s’adresse aux professeurs de français langue seconde ou étrangère qui enseignent au niveau primaire, secondaire, collégial ou universitaire. La période d’inscription se termine le 1er juin 2018. Détails.

Bourses de séjour de recherche

Dans le cadre du Programme de soutien à la recherche, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et la Fondation de BAnQ offrent trois bourses de 2500 $ chacune aux chercheurs résidant à l’extérieur du Québec qui souhaitent mener une recherche sur un aspect ou sur une composante des fonds d’archives et des collections patrimoniales de l’institution. Le concours se termine le 1er mars 2018. Détails.

 

Appel à candidatures

La Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Laval sollicite des candidatures externes au poste de titulaire d’une Chaire de recherche du Canada de niveau I (chaire senior) en humanités et cultures numériques. Cette chaire a pour vocation de renforcer l’expertise et le corps professoral de la Faculté dans les domaines des cultures numériques ou des humanités numériques, identifiés comme priorités stratégiques pour son développement. La personne titulaire de la Chaire sera appelée à jouer un rôle de premier plan dans l’animation du « pôle numérique » de la Faculté qui vise à fédérer et promouvoir la recherche, la création et les offres de formation à l’intersection du numérique, des lettres et des sciences humaines.

La date d’entrée en fonction est le 1er juin 2018. Le dossier de candidature complet doit être déposé par courriel avant le 15 février 2018. Détails.

Publication électronique gratuite

Mémoires du livre – Studies in Book Culture  occupe un créneau qui s’articule autour de cinq impératifs : offrir un publication électronique, en libre accès et donc gratuite, formant le pont entre les réseaux francophones et anglophones et établissant un dialogue entre chercheurs de la nouvelle génération et spécialistes aguerristout en assurant une veille dans la discipline de l’histoire du livre par la diffusion, sur le plan du contenu, de thématiques de pointe. Détails.

Programme de bourses du CVFA

Le programme de bourses du Conseil de la vie française en Amérique s’adresse aux jeunes d’Amérique du Nord. Il est financé par le Fonds du Conseil de la vie française en Amérique, administré par la Fondation de l’Université Laval et géré par la CEFAN. Cinq bourses de recherche de 1000$ sont accordées à des étudiants et étudiantes qui poursuivent des études de maîtrise ou de doctorat dans une université canadienne. Deux bourses d’immersion en français de 2000$ sont accordées à des étudiants et étudiantes qui poursuivent des études dans une université nord-américaine autre que canadienne. La date limite pour soumettre un dossier de candidature est le 16 mars 2018. Pour plus de renseignements.

Figura : appel de textes

Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, sollicite des textes sur le thème «Transculturalisme et mobilités culturelles: lectures transversales des littératures des Amériques». Le préfixe «trans» comporte l’idée de dépassement et de traversée. La transculturalisation se présente donc avec plus de force que l’interculturalisme et que le multiculturalisme, dans la mesure où elle suppose des déplacements constants dans les espaces mobiles des Amériques qui résultent de la rencontre d’au moins deux cultures et sont toujours hybrides. Le délai pour l’envoi des textes est le 15 mars. Détails.

Nouvelle publication

Vient de paraître chez Nota bene «Michel Tremblay, traducteur et adaptateur. Une étude en trois temps», un essai de Louise Ladouceur, Serge Bergeron et Sathya Rao.

Dramaturge et romancier québécois de renom, Michel Tremblay est aussi un traducteur chevronné. Depuis 1969, il a traduit et adapté plus de quarante pièces de théâtre d’origine et de style très variés. Bien que méconnu, ce corpus occupe une place considérable dans son œuvre. Pratiquée en parallèle de son parcours d’écrivain, la traduction s’inscrit de plain-pied dans son activité créatrice et la prolonge à bien des égards. Couvrant près de cinq décennies, le corpus étudié ici permet de suivre dans une perspective à la fois biographique et historique le cheminement de Tremblay, auteur et traducteur œuvrant dans un contexte socioculturel en constante évolution.

Cette première étude exhaustive de l’œuvre de traduction et d’adaptation de Tremblay en montre la diversité et la complexité, autant dans ses aspects institutionnel, politique, éthique qu’esthétique. Elle donne à voir la persistante actualité de son œuvre à travers l’examen, en trois temps, de l’une de ses composantes les moins connues. Détails.

 

Page 1 sur 11123...Last »