• RSS feed
  • Facebook
 

Nouvelles


L’auteure Kim Thuy au CORIM

Le 28 novembre dernier, l’auteure Kim Thuy a pris part à une table ronde organisée par le Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM) sur le thème : «Le rayonnement international des arts : quelle importance pour le Québec ?». Au cours de sa présentation, elle a tenu à souligner la contribution de l’Association internationale des études québécoises (AIEQ), qui joue un rôle crucial pour la promotion de la littérature québécoise partout dans le monde. Rappelons que c’est grâce à une subvention annuelle de 40 000 $ provenant du Conseil des Arts et des Lettres du Québec (CALQ) que l’AIEQ peut accorder une aide financière à ses membres pour l’organisation de tournées d’auteurs ou de réalisateurs québécois dans des établissements d’enseignement à l’extérieur du Québec, auxquelles s’ajoutent souvent des activités culturelles. Depuis la mise en place de ce programme, en 2002, l’AIEQ a permis au-delà de 320 tournées d’auteurs et de réalisateurs dans une trentaine de pays. Kim Thuy s’est rendue aux États-Unis, au Japon et en Suède grâce à ce programme. En avril 2016, elle avait pris part à une table ronde au Salon international du livre de Québec. Organisée en collaboration avec l’Union des écrivaines et écrivains québécois (UNEQ), cette table ronde réunissait, outre Kim Thuy, Louise Dupré, Dany Laferrière et Larry Tremblay, ainsi que deux professeurs de littérature membres de l’AIEQ, Miléna Santoro et Ricard Ripoll i Villanueva, poète catalan et enseignant à l’Université autonome de Barcelone. Ces panelistes ont témoigné de l’importance de l’appui accordé par l’AIEQ pour le rayonnement à l’étranger de la littérature québécoise. CORIM.