• RSS feed
  • Facebook
 

Nouvelles


Jocelyn Létourneau à Londres

Professeur d’histoire du Québec contemporain à l’Université Laval, Jocelyn Létourneau  revient de Londres où il a participé au colloque «Staging Canada at Expo6 », organisé par Craig Moyes (King’s College London) et Steven Palmer (University of Windsor), du 1er au 4 novembre dernier.

Rappelons que l’AIEQ a contribué à l’événement en assumant les frais de transport de trois de ses membres : Jocelyn Létourneau, Jean-Philippe Warren (Université Concordia) et Caroline Martel (Université Concordia).

C’est en des termes très élogieux que M. Létourneau rend compte de sa participation au colloque : «Ce fut l’une des manifestations académiques les plus extraordinaires auxquelles j’ai assisté. Mariant les mots, la musique, les images et les performances, l’événement nous a permis de nous retremper dans l’atmosphère d’Expo67. J’ai beaucoup appris, ressenti et partagé durant les quatre journées et soirées qu’a duré le colloque».

Lors de son séjour à Londres, M. Létourneau a également pris part à une table ronde organisée par Tony McCulloch, directeur du programme d’études canadiennes à l’Institute for the Study of the Americas (Institute for Advanced Study, University of London). La table ronde portait sur le thème d’un article que M. Létourneau s’apprête à publier dans le London Journal of Canadian Studies : «Silent Revolution. The Transformation of the Québécois Identity». Autour de la table se trouvaient Damien-Claude Bélanger (Université d’Ottawa), James Kennedy (directeur du Centre d’études canadiennes de l’Université d’Édimbourg), Craig Moyes (King’s College et membre de l’AIEQ) et Leigh Oakes (Queen Mary’s University et membre de l’AIEQ). Une trentaine de personnes ont assisté à l’événement, parmi lesquelles M. John Anthony Coleman, nouveau délégué général du Québec à Londres; il s’agissait de sa première sortie publique. La présence du délégué a honoré l’assemblée, qui remplissait la salle à pleine capacité.

Toujours à Londres, M. Létourneau, avec Arthur Chapman (IoE/UCL) et Pat Gordon-Smith (LJE), a procédé au bilan du dernier numéro du London Journal of Education, que publie University College London. Messieurs Chapman et Létourneau ont été les responsables scientifiques de ce numéro intitulé «Negotiating the Nation: Young People, National Narratives and History Education», projet lancé lors du long séjour de Jocelyn Létourneau dans la capitale britannique, du 1er septembre 2015 au 4 janvier 2016, en tant que Visiting Research Associate à l’Institut d’éducation de UCL.

Last but not least (!) : à l’invitation d’Alan Hallsworth, actuel président de la British Association of Canadian Studies, M. Létourneau a participé à l’événement «Battle of Ideas», qui s’est déroulé au Barbican Center le dimanche 29 octobre. L’atelier auquel le professeur Létourneau a participé avait pour thème «Trudeau’s Canada: a liberal nirvana?». Bien que son nom ne figure pas au programme de l’événement, M. Létourneau a pris la parole durant la période d’échanges.

Bref, un programme d’activités très riche qui a certes contribué à approfondir les connaissances sur le Québec dans la capitale britannique !